18 000 délégués pour sécuriser la ‘victoire’ de Jean-Pierre Fabre

image_pdfimage_print

cap2015_combatif


A l’instar de leurs programmes de société alléchants et conçus pour la séduction de l’électorat, certains candidats en lice pour la Présidentielle se lancent aussi dans la concurrence de l’abondance de leurs affichages, T-shirts, casquettes et foulards.
 
Au niveau de Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015), représenté par Jean-Pierre Fabre, cela ne constitue pas la meilleure stratégie de convaincre les électeurs. Le CAP 2015 trouve que trop de dépenses pour les affiches seules ne suffisent pas pour sauvegarder les résultats issus de vote. Cette multiplication des affiches fait d’énormes dépenses financières « publiques ».
 
En tout cas, c’est la thèse que Théophile Eric Dupuy, l’un des portes- paroles du CAP 2015 a soutenu mardi sur les ondes de la Victoire FM. « Ce n’est pas les affiches extravagantes avec d’énormes dépenses, comme on le voit dans le pays, qui font une bonne élection d’un candidat à la présidentielle. A notre niveau, nous avons mis des moyens de tant d’affichages pour la formation et l’aide de 18 milles personnes qui vont représenter le CAP 2015 dans tous les bureaux de vote pour sécuriser les procès verbaux de notre candidat», a expliqué le Directeur de communication de CAP 2015.
 
Toutefois, il n’a pas rejeté l’effet psychologique et positif des affichages chez les électeurs en faveur des candidats parce que leurs militants ont également mis quelques posters de Fabre dans les artères des villes et campagnes sur toute l’étendue du territoire national.
 
A en croire Dupuy, beaucoup de dépenses pour la distribution quantitative et gratuite des T-shirts, casquettes et la multiplication d’affichages ne peuvent seulement assurer la victoire de Jean-Pierre Fabre au soir du 25 avril prochain. Il préfère aller au contact des populations à l’image de son parti l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) qui a organisé des tournées nationales avant le début de cette campagne électorale.
 
Selon M. Dupuy, le CAP 2015 s’appuie davantage sur la stratégie de porte à porte pour convaincre les électeurs au cours de ces campagnes électorales.
 
Il a souligné aussi qu’en plus de deux (2) représentants par bureau de vote qui vont sécuriser les procès verbaux de leur candidat, il y aura d’autres représentants du CAP 2015 qui passeront dans tous les centres de vote afin d’observer le déroulement de ce scrutin et d’assurer l’élection de Jean-Pierre Fabre.
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

Une Réponse à "18 000 délégués pour sécuriser la ‘victoire’ de Jean-Pierre Fabre"

  1. dogbe   21 avril 2015 at 20 h 17 min

    Tres bien fait les garçoms tout le peuple togolais est derriére vous

    Répondre

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*