Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.


7819

1er journée de la marche pour la réouverture de LCF-City FM sans incident

image_pdfimage_print

manif_lcf3


© togoactualite – La marche pour exiger la réouverture de la chaîne de télé LCF et la radio City Fm à l’appel d’une dizaine d’organisation de la société civile appuyée par les organisations de presse et des partis politiques a démarré ce matin peu après 9h. Partis devant le siège du groupe de presse Sud médias, les manifestants qui entendent à travers cette marche faire pression sur la HAAC afin qu’elle rapporte sa décision, après un crochet devant le siège de l’ART&P, se sont ébranlés en direction du siège de la HAAC en passant par le boulevard de la Kara, le marché de Gbossime, Attikoume et finalement carrefour Lomegan. On notait parmi la foule des responsables de parti politique notamment Dosseh Anyron, Jean Eklu…
La marche n’a pas pu chuter devant le siège de la HAAC comme l’espérait les organisateurs. Selon nos informations il a été convenu qu’elle devra aboutir au carrefour Lomegan en face des rails.
 
C’est donc finalement à cet endroit que le message des organisateurs a été délivré. Celui-ci a dénoncé le caractère arbitraire et autoritaire de la décision de Pitang Tchalla appelant ce dernier a revenir la dessus. Tant que ces médias ne seront pas reouverts nous seront dans les rues ont martelé les organisateurs.
Rappelons que c’est depuis le 06 février dernier que la HAAC a pris une décision de fermeture de LCF et City FM Au motif que ces deux médias n’avait pas eu l’autorisation Au préalable avant l’exploitation des fréquences. Ce que dément la direction de la chaîne.
 
Pour sa part M. Zeus Aziadouvo, membre de la HAAC, président du Comité presse écrite a saisi la Cour suprême pour dénoncer la violation de la loi par le président de l’institution de régulation de la presse qui a pris une décision sans aviser la plénière de la HAAC.
 
Sur le plan national et international cette décision est unanimement condamnée. Certaines organisations craignent pour la régression de la liberté d’expression au Togo surtout qu’ une semaine après la décision de la HAAC, un journaliste à été victime dans l’exercice de sa profession de torture.
 
manif_lcf1

manif_lcf2

manif_lcf4
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 14 février 2017 dans Envoyez cet article à un ami




:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer