Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

3 chefs d’Etat à Niamey pour la mise en oeuvre du transport ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Abidjan

image_pdfimage_print

boni_faure_issifou

Les travaux de l’axe prioritaire Cotonou-Niamey de la boucle ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Abidjan, ont été officiellement lancés ce lundi à Niamey en présence des présidents Mahamadou Issifou (Niger), Boni Yayi (Bénin) et Faure Gnassingbé (Togo). Mardi, les travaux de l’axe Cotonou-Parakou-Niamey, seront également lancés à Cotonou.

 

Plusieurs rencontres ont été tenus par des experts de ces différents pays, avant le lancement des axes de la boucle ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Abidjan. La dernière réunion s’est déroulée en juillet dernier à Ouagadougou où les experts ont mis en place, le dispositif institutionnel de ce vaste projet ambitieux.

 

Coût global de ce projet : environ cinq milliards de dollars américains. Au total 2.970 km dont 1.176 km de construction neuve et 1.794 km de réseau existant à réhabiliter. Les travaux seront réalisés par le Groupe français Bolloré.

 

Le président nigérien a qualifié d’ »historique », la cérémonie de ce lundi, car la population nigérienne attend ce projet depuis des dizaines d’années.
« La cérémonie qui nous rassemble ce jour est un événement historique majeur, parce qu’elle symbolise le début de la réalisation des rêves, celui de voir notre pays relié à la mer par un chemin de fer (…) », a souligné le président nigérien.

 

La boucle ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Abidjan vise notamment à renforcer l’intégration sous-régionale et une coopération agissante entre les pays concernés.

 

Elle permettra à ces pays de mieux sécuriser leurs importations et exportations par la diversification des différents corridors et favorisera surtout l’exploitation de leurs ressources minières. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 8 avril 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer