Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

36 affaires au programme de la 1ère session de la cour d’assises

image_pdfimage_print

sronvie

Trente-six (6) affaires seront jugées pendant quatre (4) semaines au cours de la première session de la cour d’assises ouverte lundi à la cour d’appel de Lomé, a appris l’Agence Afreepress.

 

Au nombre de ces 36 dossiers, il y a 19 infractions contre les personnes, 11 contre les mœurs, 3 contre les stupéfiants.

 

Prenant la parole à l’ouverture de cette session, le procureur général près la cour d’appel de Lomé, Kodjo Gnambi Garba a fait savoir que la prison ne peut plus continuer à être la solution contre les crimes.« Il va falloir étudier le phénomène criminel dans notre pays pour en connaître les causes afin d’envisager des solutions efficaces, si ce n’est pour éradiquer ce phénomène, du moins en réduire le nombre. En clair, la prison n’est plus une solution au problème criminel et d’autres voies doivent être explorées », a-t-il regretté.

 

Pour le président de la cour d’appel de Lomé, Yaovi Sronvie, dans les sessions précédentes, les trafiquants de drogue occupaient une bonne part du rôle. « Cette fois-ci, nous n’aurons que deux dossiers à juger, ce qui veut dire que la lutte contre ce trafic est en train de porter ses fruits », s’est-il réjoui.

 

Le premier accusé a été jugé après l’ouverture de la session. Il s’agit de Komla Adonou, qui a tué son beau-père le 14 septembre 2003 à coups de coupe-coupe à Gatsi-Zogbédji dans la préfecture de Zio (35 km de Lomé). Après audition et délibération, il est condamné à trente (30) ans de réclusion criminelle.

 

La cour d’assises est cette formation de la cour d’appel, compétente pour juger des criminels, ceux à qui on reproche l’infraction qualifiée « crime » qui est punie d’une peine de plus de 5 ans.

 

Telli K.

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 3 juin 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer