Il est
Flash info :: | Togo: deux militaires et deux adolescents tués dans des violences à Sokodé (gouvernement) | | Violences du 16 octobre à Sokodé: le Gouvernement dénonce “des actes à visée terroriste“ et avance le chiffre “d’une vingtaine de blessés enregistrés parmi les civils et les forces de sécurité“ (communiqué). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



« Action contre la vie chère » appelle à deux jours de boycott des produits pétroliers et des services téléphoniques et à un sit-in devant le ministère du commerce

image_pdfimage_print

vie_chere


La vie chère est une réalité au Togo en témoigne les prix des produits de premières nécessités sur le marché togolais alors que le pouvoir d’achat de la population ne cesse de s’effriter aux fils des ans. Comme pour ne pas laisser aucune marge de manœuvre à la population au moment où les prix des produits pétroliers est en baisse sur le marché international, le gouvernement togolais au mépris des incessants appels des organisations des consommateurs, s’obstine à maintenir le prix de ces produits à la hausse.
 
Face à ce qui s’apparente à la surdité des autorités, neuf organisations de la société civile viennent de se constituer en « Action contre la vie chère ». Ces organisations appellent la population au boycott des produits pétroliers et des services de téléphonie dans les journées du 16 et 17 décembre, le tout couronné par un sit-in le 18 décembre 2014 devant le ministère du commerce.
 
Lire la déclaration sanctionnant la conférence de presse annonçant ces actions
 
 
DECLARATION LIMINAIRE DE ACTION CONTRE LA VIE CHERE RELATIVE AUX ACTIONS DES 16, 17 ET 18 DECEMBRE 2014
 
La misère occasionnée par la vie chère que vivent les populations togolaises et surtout l’indifférence manifeste du gouvernement fasse à cette situation ne cessent de préoccuper vivement les organisations de la société civile, notamment celles regroupées au sein de ACTION CONTRE LA VIE CHERE.
 
Les différentes interpellations des institutions étatiques concernées, notamment le Conseil National du Dialogue Social (CNDS), l’Autorité de Réglementation des Postes et Télécommunications, le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé et le Ministère des Postes et Télécommunications sont restées sans suite. Face à ce silence qui explique l’insouciance et l’insensibilité de l’Autorité publique, la Plate forme ACTION CONTRE LA VIE CHERE s’est trouvée dans l’obligation d’en appeler au boycott des produits pétroliers et des appels téléphoniques les 19 et 20 novembre derniers.
En réaction à cet appel de boycott, l’intervention médiatique de la Ministre du Commerce sur la Télévision Togolaise (TVT) le 19 novembre 2014 n’avait que pour objectif de semer la confusion tout en voulant conserver la main mise de la minorité sur les richesses nationales.
 
En effet, les arguments difficilement soutenus par la Ministre en évoquant les commandes des stocks non épuisés des produits pétroliers et les fluctuations du dollar sont loin de convaincre dans la mesure où les règles qui régissent la transparence de la gestion sont expressément violées, et les soumissions aux appels d’offre sont dans une opacité criarde et jalousement entretenue.
 
Plusieurs organisations sont allées dans le même sens pour interpeller le gouvernement togolais qui refuse toujours d’entendre raison et s’obstine à maintenir les prix élevés des produits pétroliers au grand d’âme des populations.
Dans la même logique, nonobstant la cherté des services téléphoniques, leur qualité est trop défectueuse faisant dans l’espace UEMOA.
 
En tout Etat de cause, le monde est devenu un village planétaire et le Togo ne saurait vivre aussi longtemps dans une autarcie. Ceci dit, les consommateurs au Togo ne demandent qu’un minimum de respect de leur droit et de considération de la part du gouvernement, car il ne saurait avoir de gouvernants sans les gouvernés.
 
C’est donc pour amener le gouvernement togolais à une prise de conscience sur la situation socialement chaotique dans le pays que la Plate forme ACTION CONTRE LA VIE CHERE invite les populations togolaises à observer les 16 et 17 décembre 2014 :
 
1-   le boycott des produits pétroliers dans toutes les stations services sur toute l’étendue du territoire nationale,
2-   le boycott des services téléphoniques : nous exigeons que pendant les deux jours les consommations soient limitées à 200 FCFA en cas d’urgence.
 
Pour couronner les actions des deux jours la Plate forme ACTION CONTRE LA VIE CHERE invite tous les consommateurs à une mobilisation pour un sit-in devant le Ministère du Commerce à Lomé le 18 décembre 2014 à partir de 8h.
La Plate forme ACTION CONTRE LA VIE CHERE enregistre à ce jours neuf (9) organisations à savoir :
 
–    ASVITTO
–    CRAPH
–    FTBC
–    LCT
–    MCEP
–    MMLK
–    PDFA-TOGO
–    REICID
–    STT
 

Fait à Lomé, le 08 décembre 2014
Pour ACTION CONTRE LA VIE CHERE
Le Coordonateur Général

 
SOGADJI Yao Emmanuel

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Publié le 8 décembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer