Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

ADDI appelle le peuple à la mobilisation pour obtenir la vérité des urnes

image_pdfimage_print

aime_gogue


ADDI / Communiqué N° 3 : 2005- 2015 : l’histoire se répète!
 
En 2005, alors que le peuple togolais s’organisait pour revendiquer sa victoire, c’est une rencontre entre Gilchrist Olympio, président national de l’UFC et le président Olusegun Obasanjo du Nigéria qui servit de déclic pour l’imposition des résultats frauduleux aux togolais. La suite fut dramatique : des centaines de togolais furent tués par balles ou par armes blanches (coupes-poupes, gourdins, machettes…).
 
En 2015, c’est une rencontre entre le candidat de CAP 2015 et les présidents du Ghana et de la Cote d’Ivoire, le mardi 28 avril 2015, qui ouvrira la voie à la proclamation des résultats incohérents, frauduleux et non conformes à ceux sortis des urnes.
 
Alors même que seulement les résultats de 13 CELI sur 42 étaient consolidés, et que des preuves s‘accumulaient sur les multiples fraudes, le Président de la CENI après la rencontre avec les présidents John Dramani Mahama et Alassane Dramane Ouattara, a pris la décision, sans concertation préalable avec son vice-président, de publier des résultats contestables annonçant la victoire du candidat Faure Gnassingbé.
 
ADDI dénonce cette façon cavalière de brader le vote populaire et affirme que les résultats proclamés par le président de la CENI ne sont pas les véritables résultats sortis des urnes et ne représentent donc pas la volonté du peuple.
 
ADDI rappelle à la communauté internationale, notamment la CEDEAO et l’Union Africaine, que cette attitude concoure à prolonger indéfiniment la crise socio-politique togolaise.
Face à cet énième holdup électoral du régime en place, ADDI appelle le peuple à se mobiliser et œuvrer pour le rétablissement de la vérité des urnes.
 
 
Fait Lomé, le 30 Avril 2015
 
Pour le Comité de Direction
 
Le Président National
 
Prof. Gogué Tchabouré
 

Commentaires

comments

2 Responses pour “ADDI appelle le peuple à la mobilisation pour obtenir la vérité des urnes”

  1. Barkissa dit :

    Bravo ADDI Vous etes des HOMMES.
    Taama le chien hypocrite qui disait avoir pris sa retraite politique après les legislatives et qui revient pour pretendre tromper les togolais, il se trompe sale cafard-mendiant du regime RPT-Unir.

  2. abaladjo dit :

    Gerri tama ca fais pitié que expose ta famine en plublique. Je suis vrainment desole de toi. Je comprend pour qoi tu n’as meme pas evoluer dans l’armé, certe tu voulais compté en prique mais tu t’es montré aux yeux du monde que tu n’es qu’un chien affamé . Malheur à toi

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 2 mai 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer