Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Affectueusement notre Allagah Abass Kaboua

image_pdfimage_print

jacob_atayi


Dans le pays GA à Accra ou GUIN à Glidji, dans nos rituels il y a un personnage initié que nous appelons « ALLAGAH ».
Allagah est une personne initiée vodou qui appartient à un couvent fétiche mais a du mal à observer les règles du couvent, des rituels, et qu’on sort du couvent de temps à temps pour effectuer certains rituels en dehors du couvent avec un Nunchaku sans les liens.
 
Chaque bâton de Nunchaku dans chaque main pour effectuer les rituels publiquement, et vider une partie de son trop de vitalité, d’énergie, d’émotion et montrer son caractère souillé par les esprits avant de revenir au temple des fétiches.
Les bâtons de Nunchaku lui servent à poursuivent celles et ceux qui lui chercheraient noise et vont se moquer de lui.
Notre frère Abass KABOUA, tes sorties contre le régime aux côtés des Ablodévis a permis d’ouvrir les yeux à beaucoup de personnes et apaiser certains cœurs meurtris sur les cinquante ans de crimes de toutes sortes.
Des crimes économiques, des tortures, des crimes de sang, des assassinats crapuleux que la majeure partie de la population endosse à tous les « cabiés ».
 
Tu as fait un job de paix dans certains cœurs, sans le savoir, et attirer l’affection de beaucoup de gens au Togo et dans la diaspora.
S’il te plaît ne met pas tout par terre par les injures, les blasphèmes.
Tu as été le premier à condamner à juste titre les comportements des anciens ministres d’EYADEMA, de Gogué, Agbeyomé, qui par leurs comportements et leur désir latent de retourner dans le rpt-unir par des colonnes de filiales qui sont leur mouvement politique respectif.
 
Tu es a été le premier à condamner le comportement anachronique de Koffi Yamgname par ses sabotages permanents et ses jeux de division dans l’opposition, par ses propos et ses écrits.
 
Sur KanalK radio suisse, Koffi Yamgname qui se dit homme politique et qui rêve et se lève avec l’espoir de diriger le peuple togolais, qualifie ce peuple de poltron et décerne la palme de courage et de bons guerriers aux mossis de Burkina Faso.
Koffi Yamgname, sur le plan historique veut nous servir encore « tintin au Congo, ya bon banania avec le l’image du noir vu par la coloniale, et nous dire que nous les africains nous sommes les gaulois ».
Il n’a même pas fait un petit effort pour lire le professeur Cheik ANTA-DIOP.
 
Il manque du respect au peuple togolais dans sa dignité, dans son histoire à travers les peuples togolais.
Comment peut-on avilir un peuple qu’on veut diriger de la sorte, alors que le même peuple se trouve au Ghana, au Nigéria en côte d’ivoire.
 
On retrouve les éwé, les mina de Kpalimé à Aného qui font la fierté du Ghana, de la Cote d’ivoire et au Benin ;
Les yoroubas au Togo, les Ifés à Atakpamé, et qui sont en majorité au Nigéria.
Sont-ils courageux dans les pays limitrophes et froussards au Togo ?
Mon frère Abass KABOUA, si tu es du même coin que « Ajavon, Jean Pierre, Lawson, » vous allez vous retrouver immédiatement pour se laver et laver les souillures qui vous divisent à Glidji.
A t’entendre, nous croyons que ton jugement est très sévère et unilatérale, sur les décisions du CAP 2015 et le mettre sur le dos d’une seule personne Jean Pierre FABRE la position de CAP 2015.
*Il est nécessaire et urgent de mettre par la mobilisation le peuple en marche de bataille.
*Il très important de montrer au peuple la crise et le délabrement du pays.
*Il est crucial de faire les réformes constitutionnelles et institutionnelles.
*Abass KABOUA
, depuis l’été 2014 Faure Gnassingbé par ses envoyés et la diaspora rpt-unir font campagne après avoir reçu leur budget de fonctionnement pour retourner les indécis, corrompre en espèces par valises certains décideurs dans les associations et les ongs dans la diaspora, en Europe, en Amérique, en Asie.
Regarde tes propos violents contre tous tes camarades, personne n’a grâce à tes yeux.
Alors que vous êtes ensemble pour mutualiser vos efforts, vos réflexions, vos stratégies de conquête du pouvoir.
Peux-tu subir ce que Jean Pierre Fabre, sa famille, ses enfants ont subi depuis EYADEMA, ton ex et feu ami jusqu’à son Fils Faure Gnassingbé ?
 
Des fusillades et des Gaz dans leurs maisons, où habitent femmes, enfants, mère, sœurs et frères.
Des harcèlements policiers, des surveillances quotidiennes.
Abass KABOUA, grâce à toi beaucoup des togolais ont compris qu’il y a des cabiés qui subissent la même chose.
L’arbitraire est permanent dans ce rpt-unir.
 
Grâce à toi et tes témoignages, tu as réconcilié involontairement une bonne partie du peuple, parce que tu es venu de ce milieu, et nous t’avons écouté, apprécié et te témoigner de l’affection.
Mon frère Abass KABOUA, les rapports humains ne sont pas toujours aussi faciles.
Il y a des quiproquos qui compliquent même dans nos familles nos rapports entre sœurs et frères, la jalousie humaine, le trop d’émotion de sentiments de certains, les sentiments de compétition et d’insatisfaction, les désirs de domination et de possession.
 
S’il te plaît, prends tes compagnons de cap 2015 comme tes vrais compagnons et prends ton courage à deux mains pour aller dissiper certains quiproquos pour apaiser le climat, dissiper la blessure.
Tu es venu devant le peuple pour construire une société chaleureuse et fraternelle avec eux pour restaurer sur de meilleures bases notre pays le « TOGO ».
 
Ne mets pas sur la même balance leurs efforts, vos efforts, et les crimes immondes de la dictature EYADEMA et de son fils.
Montrez nous les uns et les autres la force du pardon, Jean Pierre Fabre et toi-même Abass KABOUA pour construire au lieu de détruire et ne pas démotiver la population par des polémiques puériles.
Reste Ablodévi, car ils t’ont déjà adopté, ils connaissent ton caractère, nous connaissons Abass KABOUA, comme nos sœurs Ayélévi, Adakouvi, nos frères Ayayi et Ayité qui n’ont pas le caractère facile et qui ont souvent soulevé nos familles dans le peuple GA ou GUIN.
Nous avons le phénomène menssan le troisième fils qui n’écoute pas et fait à sa tête.
Alors, ne blesse pas tout le monde, ne déçoit pas tout le monde en retournant dans le rpt-unir comme Agbeyomé Kodjo, dans une façon diffuse, ou comme Dahuku PERE avec tous les bagages.
Nous sommes surpris, moi en premier de t’entendre parler de « métayer ».
Les parents des mina étaient des pêcheurs, des éwé des cultivateurs.
Pourquoi nous envoyer encore aux visages ce préjugé de métayer.
Pourquoi tant de frustrations amènent à tant de préjugés ?
 
Abass KABOUA l’enjeu d’aujourd’hui c’est la valorisation des valeurs et de l’humanisme opératif qui sont en crise au Togo.
L’enjeu c’est l’alternance en 2015.
Continues à être un acteur de cet évènement, pour l’amour de ce peuple, de ton pays qu’il faut mettre au dessus de toutes les considérations inutiles.
 
Un maçon pose des briques plusieurs fois et mesure avec son équerre et son fil à plomb pour trouver la justesse de l’angle et la droiture du mur, battez vous ensemble comme dans une arène pour remporter avec le peuple la victoire et les difficultés d’aujourd’hui ne seront que de vieux souvenirs qui serviront à rigoler.
Partout dans le monde, les oppositions ont réussi, seul le Togo est à la traine, et montre malheureusement au monde nos faiblesses et nos tares ridicules.
 
Pour conclure Abass, je cite Kourouma : « Si les hommes refusaient de voter Eyadéma, les bêtes sortiraient de la brousse pour voter pour lui. ».
 
Tel père, tel fils, tels thuriféraires et tous les nostalgiques rpt.
Jacob Ata-Ayi

 

Commentaires

comments

Publié le 16 février 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer