Affrontement entre vendeurs d’essence frelatée et éléments de l’opération Entonnoir à Messan-Kondji : Un mort et plusieurs blessés par balles

image_pdfimage_print

carburant_frelate


La saisie par des éléments de l’opération Entonnoir à Massan-Kondji dans la préfecture des Lacs a tourné samedi au vinaigre. Selon un communiqué du ministre de la Sécurité et de la protection civile, le colonel Yark Damehame, l’utilisation par un soldat du Régiment d’infanterie de Zowla a fait un (1) mort et plusieurs blessés par balles.
 
Comment en est-on arrivé là ? Selon le ministre, au cours de cette opération, les éléments de l’opération Entonnoir ont été « violemment » pris à partie par la population et ont fait appel aux éléments de l’infanterie de Zowla. Arrivés sur les lieux, ces derniers ont été également pris à partie. Ce qui a amené un soldat a fait usage de son arme à feu, donnant ainsi le bilan suscité.
 
Après avoir rappelé les parties au calme, le ministre informe qu’une enquête a été ouverte en vue de situer les responsabilités et faire appliquer la loi dans toute sa rigueur.
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*