Affrontement entre vendeurs d’essence frelatée et éléments de l’opération Entonnoir à Messan-Kondji : Un mort et plusieurs blessés par balles

image_pdfimage_print

carburant_frelate


La saisie par des éléments de l’opération Entonnoir à Massan-Kondji dans la préfecture des Lacs a tourné samedi au vinaigre. Selon un communiqué du ministre de la Sécurité et de la protection civile, le colonel Yark Damehame, l’utilisation par un soldat du Régiment d’infanterie de Zowla a fait un (1) mort et plusieurs blessés par balles.
 
Comment en est-on arrivé là ? Selon le ministre, au cours de cette opération, les éléments de l’opération Entonnoir ont été « violemment » pris à partie par la population et ont fait appel aux éléments de l’infanterie de Zowla. Arrivés sur les lieux, ces derniers ont été également pris à partie. Ce qui a amené un soldat a fait usage de son arme à feu, donnant ainsi le bilan suscité.
 
Après avoir rappelé les parties au calme, le ministre informe qu’une enquête a été ouverte en vue de situer les responsabilités et faire appliquer la loi dans toute sa rigueur.
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*