Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Agbéyomé Kodjo: Après la limitation de mandat, l’ouverture politique

image_pdfimage_print

agbeyome_500


Les partis politiques togolais se prononcent sur l’introduction par le gouvernement du projet de loi portant modification constitutionnelle le 16 juin dernier. La dernière réaction en date est celle de l’Organisation pour bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS), la formation politique de l’ancien Premier Ministre togolais, Agbéyomé Kodjo.
 
Dans un communiqué rendu public et dont Togo Breaking News a réussi à avoir copie, Obuts salue la démarche du gouvernement qui vient d’introduire à l’Assemblée nationale un projet de loi portant révision Constitutionnelle, pour être soumis aux débats parlementaires et au vote des députés.
 
Le parti d’Agbéyomé Kodjo se réjouit de ce que le contenu du projet de loi élaboré par le Gouvernement, réintroduit la formulation originelle de la disposition qui était prévue à l’article 59 de loi fondamentale approuvée par le Souverain Peuple togolais lors du référendum constitutionnel du 27 septembre 1992. Laquelle disposition constitutionnelle stipulait : « le président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq (5) ans renouvelable une seule fois et qu’« en aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux (2) mandat».
 
Obuts voit en cette démarche, une volonté amorcée de décrispation de la vie politique nationale et encourage le Chef de l’État et le Gouvernement à poursuivre davantage leurs efforts en vue de la démocratisation de l’ensemble des institutions du pays, notamment celles impliquées dans le processus électoral.
 
Occasion pour Agbéyomé Kodjo d’interpeller l’ensemble de la classe politique nationale à une utile réflexion relativement à l’extension de la limitation du renouvellement une seule fois des Mandats politiques, à tout mandat représentatif. Il convie les milieux politiques togolais à faire davantage de discernement pour plus d’ouverture politique au Togo.
 
« Nous considérons que ce début d’ouverture est le fruit du combat inlassable des forces démocratiques soutenues par les forces vives de la nation », écrit Agbéyomé Kodjo qui invite le Souverain Peuple togolais à rester uni et attentif aux nouvelles conquêtes à même de contribuer à l’émergence d’un Togo apaisé, démocratique, juste et prospère.
 
Togo Breaking News
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 21 juin 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer