Agbéyomé Kodjo favorable à un débat public avec Me Zeus Ajavon et Jean-Pierre Fabre sur la « crise » au CST

image_pdfimage_print

manif-cst-aec_21mai2013

L’ancien Premier ministre Messan Agbéyomé Kodjo a demandé lundi un « débat public » entre lui et les principaux responsables du Collectif Sauvons le Togo (CST) dont Me Zeus Ajavon et Jean-Pierre Fabre pour, a-t-il dit, « situer les responsabilités » sur le manque de cohésion au sein du regroupement de formations politiques de l’opposition auquel ils appartiennent tous depuis 2012.

 

Au lendemain des élections législatives du 25 juillet 2013, le patron de l’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS) avait exprimé son mécontentement et « condamné la mainmise » de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) sur le CST. L’ancien Premier ministre avait exigé qu’un siège de député du Grand Lomé soit octroyé à son Vice-président Gérard Adja, qu’il dit avoir fait un « meilleur score» que certains députés élus sur la liste CST du Grand Lomé.

 

A.K.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*