Il est
Flash info :: | Marche de ce 04 octobre à Lomé: la foule des manifestants a considérablement grossi au point de jonction à Deckon, ce qui en a fait de nouveau une marée humaine. | | Deux corps ont été retrouvés dans le fleuve qui traverse la ville de Mango, les 22 et 23 septembre 2017, victimes de la répression des forces de l’ordre (Eric Dupuy). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Ahoomey-Zunu: « La Page des réformes n’est pas tournée »

image_pdfimage_print

ahoumez_zunu_27sept2013


La question des réformes a été également abordée lors de la première réunion du Comité de Suivi des Elections présidentielles de 2015 qui a été mis sur pied.
En effet les délégations de l’opposition présentes dans la salle de conférence de la Primature n’ont pas manqué de mettre sur la table, l’épineuse question des réformes constitutionnelles et institutionnelles nécessaires avant la tenue de l’élection présidentielle de 2015.
 
D’ailleurs au sortir de la réunion, Georges-William Kouessan, Président national de Santé du Peuple, parti membre de la coalition Arc-en-ciel et du Combat pour l’Alternance Politique en 2015, a indiqué que l’ambiance a été dans l’ensemble bon enfant mais qu’ils ont insisté sur la question des réformes.
 
« En tant qu’opposition, nous avons répondu à cette invitation… en dehors des travaux inscrits à l’ordre du jour nous avons fait comprendre au Premier Ministre que la question des réformes constitutionnelles et institutionnelles nous est toujours chère avant l’organisation de la présidentielle ; elle est également importante pour nous, pour nous permettre de siéger normalement au sein de ce comité de suivi », a déclaré M. Kouessan.
 
Pour le Premier Ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, la page des réformes n’est pas tournée. Il convie l’opposition à donner du temps à la proposition de loi qui est actuellement sur la table des députés pour voir ce à quoi l’on aboutira.
 
Rappelons que le Comité de suivi de l’élection présidentielle de 2015 est selon ministre Gilbert Bawara de l’administration territoriale, un mécanisme de veille pour prévenir les conflits et éviter les difficultés tout au long du processus électoral en cours.
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

Publié le 11 décembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer