Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Alberto Olympio « sûr » d’être Président de la République togolaise en 2015

image_pdfimage_print

alberto_olympio_500x350


Au moment où le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) et la Coalition Arc-en-ciel sont en conclave pour une « candidature unique » en vue de la présidentielle de 2015, le président du Parti des Togolais Alberto Olympio a estimé lundi sur Kanal FM avoir réuni toutes les conditions et mis de côté tous les moyens pour que sa victoire soit « assurée ».
 
« On m’appellera Monsieur le Président de la République en 2015 parce que je ne me suis pas levé hier pour me présenter aux élections. Je ne suis pas venu en 2015 parce que je n’étais pas prêt. Mais maintenant, j’ai mis les moyens de côté pour gagner ces élections et donner une meilleure vie aux Togolais », a déclaré Alberto Olympio.
 
A en croire ce dernier, ce sont « les fraudes, les massacres et la violence » qui ont empêché l’opposition togolaise de venir au pouvoir depuis la mort de Gnassingbé Eyadema en 2005. « Toutes les contre-mesures seront prises pour que cela ne se produise plus en 2015 », a-t-il rassuré.
 
Alberto Olympio se dit par ailleurs confiant de pouvoir changer la situation du peuple togolais, pour que chaque citoyen « puisse manger à sa faim, avoir au moins une personne de sa famille qui travaille », à travers le développement d’une classe moyenne, la création d’un tissu de petites et moyennes entreprises, afin de redonner au Togo les moyens de se relever.
 
« Ce n’est pas une prétention d’arriver à cela, mais c’est un devoir au vu de la misère que vivent les Togolais au quotidien », a-t-il martelé.
 
Avant Alberto Olympio plébiscité au congrès ordinaire du 1er et 2 août derniers de son parti, Koffi Yamagnane de Sursaut-Togo avait aussi annoncé sa candidature pour les élections présidentielles de 2015.
 
Modeste K.
 

Commentaires

comments

Publié le 8 septembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


Articles récents

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer