Alberto Olympio : « Pour faire l’audit de notre fichier électoral de manière objective, il faut deux à trois mois »

image_pdfimage_print

alberto_olympio_500x350

La bataille pour un « fichier propre » en vue de la présidentielle du 15 avril se poursuit pour le président du Parti des Togolais Alberto Olympio. Premier à annoncer en grande pompe sa candidature lors d’un meeting dans le plus grand stade du pays, Alberto Olympio n’a pas finalement déposé son dossier de candidature, dénonçant l’actuel fichier électoral.

 

Pour ce dernier, le fichier « n’est pas propre ». « Il faut nécessairement l’auditer, car il contient beaucoup de doublons », a-t-il affirmé dans une interview à l’Agence Savoir News.

 

« Et pour faire l’audit de notre fichier de manière objective, il faut deux à trois mois. Alors de facto, on arrête le processus en cours », a souligné M.Olympio.

 

« Je suis un ingénieur informaticien et j’ai déjà travaillé sur des fichiers électoraux. Donc, je sais bien de quoi je parle », a-t-il martelé.

 

Selon certaines indiscrétions, deux experts électoraux de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) seraient attendus à Lomé, afin de mener des tâches techniques sur le fichier tant décrié par certains leaders de l’opposition. Alberto Olympio a invité les experts de l’OIF à faire leur travail « consciencieusement ».

 

« On ne peut pas faire l’audit d’un fichier en deux jours ou en une semaine, même pas en deux semaines », a-t-il souligné.

 

Rappelons qu’au total cinq candidats dont le président sortant Faure Gnassingbé et le chef de file de l’opposition sont en lice pour ce scrutin. FIN

 

Junior AUREL

 
source : savoir news

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*