Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Alerte danger !!! Faure prépare un nouveau pacte avec les FAT ce vendredi

image_pdfimage_print

faure_fat

Beaucoup auraient pensé à un rapport général des FAT comme on en connait tous les ans, surtout que l’année dernière ce rapport n’a pas eu lieu.

Il n’est pas question non plus d’une simple réunion ordinaire des officiers de l’armée togolaise.

Il s’agit en effet, ce vendredi à l’Etat-major général des forces armées togolaise à Lomé, d’un véritable pacte que le fils héritier veut signer à nouveau avec l’ensemble des corps constituant les FAT.

Sauf retournement de dernière minute, sous-officiers, officiers, officiers supérieurs de tous les corps des FAT devraient se retrouver vendredi dans la grande salle de l’Etat-major général des FAT pour faire un new deal avec le prince. L’heure est grave, vraiment grave.

Et le prince le sait plus que tout autre togolais. C’est pourquoi après avoir organisé exprès l’échec des négociations politiques sur les réformes, il organise une vraie campagne d’intimidation des forces politiques avec une nouvelle allégeance des FAT ce vendredi à Lomé.

De Dapaong à Lomé, tous les officiers et sous-officiers de toutes les garnisons sont donc attendus à Lomé à compter de ce mercredi pour cette réunion de très haute importance vendredi en présence effective et immanquable du prince héritier.

« Il y a un certain nombre de divergences qui ont été notées ces derniers mois dans l’armée, la réunion de vendredi permettra de les aplanir pour amener l’ensemble des corps constituant notre armée à parler d’une seule et unique voix » nous a confié un officier supérieur des FAT qui a requis l’anonymat.

Ah oui, Faure Gnassingbé confirme ainsi son recours définitif et définitoire à la force brute pour s’incruster plus que jamais au pouvoir. Il ne saurait en être autrement puisque c’est par cette voie brutale qu’il était arrivé sur le trône de son père défunt en 2005.

Il faut peut-être rappeler au bon souvenir des togolais que dès l’annonce du décès subit du feu général le soir de ce 05 février par Koffi Sama, le Premier Ministre de l’époque, c’est Zakari Nandja, le chef d’Etat-major général des FAT de l’époque qui avait fait irruption sur les écrans de la télévision nationale pour indiquer le choix des FAT de confier de force le pouvoir à Faure Gnassingbé, l’un des fils du vieux timonier, sous le prétexte que le président de l’Assemblée Nationale d’alors, Fambaré Ouattara Natchaba était absent du territoire national, et que de ce fait, il y avait vacance du pouvoir.

Dans la foulée, des officiers supérieurs des FAT faisaient allégeance au jeune dans l’une des salles de Lomé II en présence d’un autre frère, Kpatcha Gnassingbé, rangé au cachot depuis 2009 sans doute pour un problème de partage du gâteau Togo.

Là, aujourd’hui, plus de 9 ans après, les mêmes réflexes sont restés intacts. Le prince ne compte que sur l’armée pour lui servir de bouclier et lui permettre de rempiler autant que possible dans le fauteuil gracieusement hérité. Voilà justement pourquoi, depuis son arrivée au pouvoir, Faure n’a pris vraiment de décrets réguliers que concernant l’armée.

Tous les ans, il nomme toujours de nouveaux officiers à des postes stratégiques, le temps pour lui de s’assurer qu’il a effectivement la mainmise sur tous les corps constituant cette armée.

Il les déplace très régulièrement comme des billes à un jeu de Ludo. C’est ainsi qu’il a pu dégommer des postes de commandement tous ceux des officiers qui pouvaient lui résister pour y mettre ses hommes de main ici et là.

Qui dit mieux ? Nous l’avons déjà souligné dans l’un de nos articles précédents, le fils héritier d’Eyadema n’a que faire des réformes.

Il n’a aucune intention de partir du pouvoir quid à y rester de force, sans raison ni mérite. Et il le démontre à suffisance avec cette réunion des FAT qu’il a personnellement convoquée pour vendredi.

A l’occasion, et en bon prince, il profitera pour distribuer des billets de banque à tous ces officiers pour les amener à croire définitivement à son leadership, en tant que Chef Suprême des Forces Armées Togolaises et ainsi obtenir leur « adhésion pleine et entière à sa politique de paix et de réconciliation nationale », des mots creux qui ne disent rien de concret en réalité.

Mais…justement il y a un MAIS !!! Les temps ont changé. Entre 2005 et 2014, les mentalités ont beaucoup évolué y compris celles des officiers et sous-officiers.

Cette démarche brute de mystification donnera-t-elle les résultats escomptés ? Rien n’est ci-sur. Car au regard du niveau béant des frustrations au Togo et dans l’armée, au regard de l’arrogance et de l’insolence du régime que le prince incarne, personne ne peut objectivement parier sur les résultats d’une telle gesticulation du prince.

Mais dans tous les cas, les officiers et sous-officiers de l’armée doivent comprendre qu’ils sont au service de la nation et non à celui d’un homme si Prince soit-il. Ils doivent certes obéir aux ordres, mais agir avec noblesse et courage dans le sens du bon devenir du pays qu’ils sont censés servir.

Ont-ils un intérêt particulier à œuvrer autant pour maintenir une seule et même famille à la tête d’une République pendant plus d’un demi-siècle ? La question est laissée à l’analyse de nos officiers et sous-officiers des FAT.

 
togoinfos
 

Commentaires

comments

Publié le 4 juin 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer