Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Me Apévon promet des surchauffes si les réformes ne sont pas faites

image_pdfimage_print

apevon

Dans une interview accordée aux confrères de l’Agence Afreepress, le président du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), Me Paul Dodji Apévon estime que c’est le moment de faire les réformes. Me Apévon qui vient de commémorer le 23e anniversaire de son parti invite le pouvoir à respecter les engagements auxquels il a souscrit depuis 2006 dans l’Accord Politique Gobal (APG).

Le président du CAR indique que son parti mettra tout en oeuvre pour avoir les réformes avant l’élection présidentielle de 2015. « Tout le monde doit comprendre que ces réformes sont indispensables et nécessaires. Tout le monde en parle, même le chef de l’Etat.

On a depuis des années, mis des structures en place, le CPDC, le CPDC rénové, mais tout cela n’a rien donné. Lorsqu’il y a quelque chose d’important et que tout le monde en parle, il faut arriver à le faire. Il ne faut pas laisser la chose de côté. La question ne devrait pas se poser. Si nous sommes en démocratie, il faut faire en sorte que ces programmes se fassent, parce que c’est la base de la démocratie », a déclaré Me Apévon. Il affirme que le CAR a une stratégie pour parvenir à la réalisation des réformes.

Toujours sur cette question, Me Dodji Apévon déconseille au pouvoir de faire semblant de retarder les réformes et tomber dans l’échéance de la CEDEAO qui interdit les modifications des règles électorales à 6 mois du scrutin.

« … Le pays connaît aujourd’hui un calme apparent. Si nous voulons faire des réformes c’est le moment de les faire. Mais si le temps passe et qu’on entre dans cette période fatidique et que les réformes ne sont pas faites, c’est évident que nous allons commencer à connaître des surchauffes. Parce que nous qui sommes dans l’opposition aujourd’hui, nous ne pouvons pas rester les bras croisés et que le pouvoir nous pousse par son propre agenda vers cette extrémité et nous dise qu’on ne peut pas faire les réformes », a-t-il menacé.

Concernant les concertations entre Arc-en-ciel et le Collectif Sauvons le Togo (CST), le leader du CAR précise que les points de vue des deux regroupements de l’opposition démocratique au Togo se rejoignent sur la question des réformes. Il ajoute que ’autre dimension des contacts avec le CST consiste à voir ce qu’il feront dans l’avenir proche et lointain. Tout cela reste pour le moment dans l’agenda que nous n’avons pas encore abordé, a-t-il expliqué.

L’opposition togolaise exige du pouvoir les réformes politiques recommandées par l’Accord Politique Global de 2006 notamment la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin à deux tours, la nomination et les prérogatives du Premier Ministre, le régime politique, la recomposition de la Cour Constitutionnelle, de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC).

 
Togo Breakink News
 

Commentaires

comments

Publié le 7 mai 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer