Après le CAR, ADDI tourne le dos au choix du candidat unique

image_pdfimage_print

Aime-Gogue_500x290


Après la dernière séance qui leur a permis de sortir un communiqué sanctionnant plus de deux mois de travaux au sein du conclave du Collectif Sauvons le Togo et la Coalition Arc-en-ciel, les partis de l’opposition membres de ces deux regroupements se sont de nouveau réunis ce jour. La réunion a été l’occasion d’une nouvelle défection de l’ADDI.
L’Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI) a claqué vendredi la porte lors de la séance de désignation du candidat unique de l’opposition pour la prochaine élection présidentielle.
 
Selon les premières informations à notre possession, les responsables de l’ADDI ne sont pas d’accords sur le procédé qui devrait aboutir au choix de Jean Pierre Fabre comme candidat unique de l’opposition.
 
Avant le parti ADDI, deux partis politiques membres de la coalition Arc-en-ciel n’avaient pas signé mardi dernier, les résolutions prises par le Collectif Sauvons le Togo (CST) et la coalition insistant sur la nécessité d’une dynamique unitaire pour réaliser l’alternance politique à la présidentielle de 2015. Il s’agit du Mouvement citoyen pour le changement et la démocratie (MCD) de Me Mouhamed Tchassona-Traoré et du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) de Me Dodzi Apévon.
 
En ce qui concerne le CAR, le parti des déshérités a clairement indiqué que la priorité de l’heure est de tout faire pour arracher les réformes avant de penser au choix du candidat unique. Au CAR, on estime que sans les réformes, on ne doit pas penser à la candidature unique de l’opposition et qu’il faut d’abord aller réclamer les réformes avant de revenir penser à la candidature unique.
 
Mais pour d’autres partis politiques, il faut créer un rapport de forces avant d’aller réclamer ces réformes. Le rapport de forces selon eux est d’amener toute l’opposition à s’entendre sur un candidat unique et à se regrouper autour de lui pour porter haut les réclamations.
 
Plusieurs observateurs de la vie politique togolaise avaient déjà avancé que le fait que Jean-Pierre Fabre se soit proclamés unique de l’opposition depuis lundi dernier sur les antennes de Radio France Internationale (RFI), proclamation réitérée mardi sur les antennes de Kanal FM à Lomé.
 
De l’autre côté, des partis comme l’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS) de Gabriel Agbéyomé Kodjo ont affirmé leur position. Le parti de l’ancien Premier Ministre a récemment annoncé sa disponibilité à faire partir de la dynamique unitaire mais cela ne saurait se faire sans un programme commun de gouvernement que devra porté le candidat unique en question.
 
Togo Breaking News
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*