Attaque contre Victoire Fm : Pour Philippe Atakpa, Patrick Lawson n’est pas « Charlie »

image_pdfimage_print

patrick_lawson_500


Alors qu’on l’attendait le moins dans cet exercice, Patrick Lawson, 1er Vice-président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) est intervenu jeudi en direct sur radio Victoire Fm.C’était à l’heure de l’émission « Auditeur Actualité ». L’homme qui est intervenu par téléphone, attendait remettre les choses dans l’ordre et mettre en garde cette station de radio contre sa propension à diaboliser l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC). Il estime que cette station de façon trop répétée à son goût, revient sur le l’expression : « pas de réformes, pas d’élections » qu’on attribue à sa formation politique.
 
Le plus éloquent des cadres de l’ANC s’est alors emporté, accusant la radio de « se transformer en une machine qui relaie ce slogan » que l’ANC n’a jamais utilisé. Une sortie ponctuée d’une série de mises en garde contre cette station, qui de l’avis de Patrick Lawson, est la plus suivie de la place.
 
Quelques heures après cet incident, Philippe Atakpa, le principal invité à cette émission a tenu à réagir et pour cela,a choisi les colonnes de l’Agence de presse Afreepress pour dire tout haut, ce qu’il a pensé de cette intervention.
 
« Nous nous sommes émus il n’y a pas si longtemps de l’attaque meurtrière de journalistes à Charlie hebdo qui ont été tués pour avoir exprimé des idées qui ne plaisent pas à certains. Cette attaque nous a rappelés à tous l’importance de se battre pour la liberté d’expression au quotidien », lance-t-il et de s’interroger : « Alors pourquoi au Togo la liberté d’expression serait un vain mot ? Au Togo, la liberté d’expression doit aussi être respectée au nom du pluralisme et du débat d’idées », soutient Philippe Atakpa qui demande à ses camarades du « respect pour les journalistes ». « Respectons le travail des journalistes, acceptons la contradiction et le débat d’idées. Ces principes sont essentiels, surtout en cette période électorale, ne les bafouons pas ! », conclut le Secrétaire national à l’information du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR), parti membre de CAP2015.
 
A.G.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*