Le BAC appelle le pouvoir et l’opposition à faire des réformes consensuelles

image_pdfimage_print

Thomas-Kokou-Nsoukpoe


© togoactualite – Le Bloc d’action pour le changement (BAC), le parti de Thomas Nsoukpoe, en date de ce 12 novembre 2014, appelé et la majorité et la minorité à l’Assemblée nationale à s’entendre pour offrir les réformes constitutionnelles aux peuples togolais.
 
Dans ce communiqué le BAC le dit avoir appris par la conférence de presse de l’ADDI et du CAR leur volonté d’introduire une proposition de loi modifiant la constitution togolaise. Tirant conclusion de cette démarche, le BAC exige une mobilisation de tous les Togolais pour que ces réformes soient faites de façon consensuelle une fois de bon.
 
Le BAC demande après examen des différentes réactions des uns et des autres, estime qu’un projet commun de révision constitutionnelle qui doit être soutenu par l’ensemble des acteurs politiques y compris ceux du pouvoir en place. C’est pourquoi le parti de Thomas Nsoukpoè informe le peuple togolais qu’il prendre part à la marche du 21novembre 2014 organisée par le CAP 2015 et celle du 28 novembre 2014 organisée par la synergie des ODDH.
 
Par ailleurs, il exhorte le parti au pouvoir et ses alliés à prendre également part ces marches pour démontrer aux yeux de la communauté nationale et internationale que personne aujourd’hui n’est contre ces réformes.
 
Comme l’emblème de son parti, le caméléon, Thomas Nsoukpoe est un politicien atypique tellement il change de camp au gré de ces intérêts. Tantôt il est de l’opposition, tantôt il soutient le parti au pouvoir.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*