Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Baisse des prix du carburant, Mme Balouki avait menti

image_pdfimage_print

legzim_balouki


Pour une fois, le pouvoir du Prince a cédé à la pression du peuple. Mercredi, le conseil des ministres a annoncé la baisse des prix des produits pétroliers qui prend effet à compter du lundi 15 décembre.
 
Cette annonce fait suite à la véhémente sortie de l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) et d’autres associations des consommateurs qui ont crié haro sur le pouvoir pour sa triche sur les prix des produits pétroliers.
 
Ces associations avaient clairement fait remarquer que depuis plus de six mois, le prix du baril a sensiblement chuté à l’international et qu’elles ne comprenaient pas pourquoi, jusqu’à ce jour, le pouvoir de Lomé n’avait pas encore baissé les prix des produits pétroliers à la pompe.
 
La démonstration était claire et limpide et mettait à nu les faux-fuyants du pouvoir de Lomé et les mensonges qu’il tente toujours de servir au peuple.
 
Mais, malgré la pertinence des révélations faites par ces associations, Mme Léguzime Bernadette Balouki, ministre du commerce et de la promotion du secteur privé avait fait irruption sur les antennes pour se défendre.
 
Elle avait, dans un raisonnement laconique et confus, soutenu que la baisse du prix du baril était réelle mais qu’en même temps le dollar avait pris de la valeur. Elle avait aussi soutenu que le stock qui était encore en train d’être servi au peuple n’était pas encore épuisé et qu’il ne pouvait être vendu qu’au prix de revient de l’époque de son achat.
 
Des propos plutôt mensongers qui n’ont d’ailleurs pas résisté ni au temps ni à l’espace. En moins de dix jours, elle est rattrapée par les faits. De guerre lasse, le gouvernement s’est vu obligé de revoir à la baisse les prix du super et du gasoil à la pompe.
 
Mais en réalité, cette réaction du Prince ne sort pas du néant. Il a bien compris que ce n’est pas le moment pour lui d’en rajouter à la colère du peuple surtout en ces moments où il est sérieusement acculé par des pressions de toute part concernant les réformes politiques.
 
De plus, les syndicats des travailleurs qui s’activaient avec force pour rentrer en grève ainsi que l’annonce de la marche de l’opposition pour ce vendredi n’étaient pas de nature à le rassurer. Il se devait d’agir pour limiter les chances de mobilisation de la fronde.
 
Il l’a fait sans pour autant démettre sa ministre du commerce qui est ainsi prise en flagrant délit de mensonge alors même que tout le monde sait que le prix du baril a chuté de plus de 50% durant les six derniers mois.
 
Tout le monde sait aussi que la commande des produits pétroliers au Togo se fait tous les trois mois donc par trimestre. Comment alors Mme Balouki avait cru qu’elle pouvait mentir de façon aussi flagrante au peuple qu’un même stock était disponible au Togo depuis six mois ?
 
Pire, le gouvernement en rajoute au mensonge avec un prétexte d’une nouvelle subvention de 12 milliards.
 
Il est clair que si l’Etat disposait réellement de ces 12 milliards, Faure préférerait de loin les utiliser soit pour organiser l’élection présidentielle sur fonds propres et se mettre à l’abris des critiques des partenaires ou alors le mettre dans ses multiples voyages de villégiature plutôt que de subventionner les produits pétroliers au Togo.
 
Mon Dieu ! Quelle est la vérité des prix des produits pétroliers au Togo ? C’est trop facile de surmultiplier des taxes fantaisistes sur ces produits pour ensuite faire semblant de les subventionner.
 
C’est dommage que le régime du Prince se soit réduit à ne faire que mentir à longueur de journée au peuple togolais.
 
C’est vraiment regrettable que la morale et la raison aient autant quitté nos dirigeants au point de les voir s’enliser au quotidien dans du faux-fuyant et des légèretés qui finissent par égarer le peuple. Quel exemple entendent-ils donner à la jeunesse et à l’ensemble du peuple togolais ? Vraiment triste.
 
source : togoinfos
 

Commentaires

comments

Publié le 12 décembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer