Barrigah ou le Pasteur Klagba ? La question du choix du médiateur, premier couac !

image_pdfimage_print

cvjr

Consacrée à la question du choix du médiateur, la deuxième journée du dialogue politique ouvert hier lundi à Lomé a renvoyé les acteurs dos-à-dos en attendant de se retrouver demain mercredi. Alors que d’aucuns ne jugent pas important le choix d’un médiateur pour conduire les travaux, les partis membres du CST (Collectif Sauvons le Togo), à savoir l’ANC (Alliance Nationale pour le Changement) et l’ADDI (Alliance des Démocrates pour un Développement Intégral), ont du mal à concevoir que l’on soit à la fois juge et partie.

Selon le chargé de communication du CST, Francis Pédro Amouzou, il est vrai qu’il n’y a pas eu de consensus autour de la question du choix d’un médiateur, à ce deuxième jour de discussion. Ce qui a obligé à suspendre les travaux pour reprendre ce mercredi. Ceci en espérant que la nuit porte conseil.

Toujours d’après lui, les partis membres du CST, autour de la table proposent comme médiateur, Mgr Nicodème Barrigah, pour la raison selon laquelle, ce dernier est à même de connaitre les problèmes du Togo. A défaut de ce dernier, la solution de rechange que le CST propose et qui ne requiert pas l’assentiment des autres est le président des Eglises méthodistes du Togo, le Pasteur Klagba.

C’est donc au terme d’un débat houleux autour de cette question que les discussions ont pris fin à 13 heures 45 minutes.

On attend de voir si la journée de mercredi sera la bonne et permettra aux uns et aux autres d’arrondir les angles.

G.K, Lomé

 

Telegramme228

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*