Il est
Flash info :: | Marche de ce 04 octobre à Lomé: la foule des manifestants a considérablement grossi au point de jonction à Deckon, ce qui en a fait de nouveau une marée humaine. | | Deux corps ont été retrouvés dans le fleuve qui traverse la ville de Mango, les 22 et 23 septembre 2017, victimes de la répression des forces de l’ordre (Eric Dupuy). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Bawara et Yark refusent l’accès au Palais des congrès de Lomé au CAP 2015

image_pdfimage_print

gilbert-bawara


La manifestation de rue organisée par le Combat pour l’Alternance en 2015 (CAP 2015) ne va pas chuter au Palais des congrès de Lomé, siège de l’Assemblée nationale, telle est la décision notifiée jeudi conjointement par les ministres de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Gilbert Bawara et de la Sécurité et de la protection civile, le colonel Yark Damehame aux responsables du CAP 2015.
 
Pour prendre cette décision, les deux ministres indiquent dans un communiqué conjoint que c’est pour « éviter tout heurt, provocation et éventuellement de graves troubles à l’ordre public » entre le Mouvement des jeunes pour la popularisation de la bonne gouvernance (MJPG), communément appelé « majorité silencieuse » et le CAP 2015 qui ont tous deux choisi le même point de chute.
 
A la place, le gouvernement proposent des itinéraires différents aux deux manifestations avec pour point de chute pour le CAP 2015, la plage face ministère des sports et des loisirs et pour le MJPG, la plage face au palais de la Marina.

Cette décision sera-t-elle respectée par le CAP 2015 ? Par deux fois, les deux (2) représentants du gouvernement ont rencontré les responsables du CAP 2015 pour amener ceux-ci à changer le point de chute de leur manifestation. Mais, le CAP 2015 jusqu’à ce jeudi, persiste et signe, la marche de l’opposition va chuter au Palais des congrès de Lomé.
 
« Cette attitude est contraire aux dispositions de la loi n° 2011-10 du 16 mai 2011 qui confère à l’autorité civile le pouvoir et la responsabilité de modifier tout itinéraire qui lui est déclaré pour des raisons de sécurité et d’ordre public », indique le communiqué.
 
A travers cette manifestation, le CAP 2015 veut amener le pouvoir à réaliser les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant la tenue du scrutin présidentiel de 2015.
 
Pour le pouvoir et les associations qui l’accompagnent, notamment le Mouvement pour le soutien à Faure (MSF), la « majorité silencieuse » et la Nouvelle jeunesse pour le soutien au président Faure (NJSPF), il s’agit de réclamer le maintien des institutions de la République et le respect de la légalité constitutionnelle.
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

Publié le 21 novembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer