La BCEAO innove dans les pays de l’UEMOA

image_pdfimage_print

tenoo_bceao


Selon la Banque mondiale, les économies des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) sont les moins performantes en matière d’accès au crédit.
 
Pour rectifier le tir, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) part pour la création des Bureau d’information sur le crédit (BIC) dans les huit (8) pays de l’UEMOA) dont le Togo en vue de la redynamisation de ces économies à travers la flexibilité des crédits à l’égard des emprunteurs.
 
Les BIC, qui ont déjà prouvé leur efficacité dans les pays autres que ceux de l’UEMOA, vont démarrer en 2015 dans l’espace sous régional.
 
L’information a été donnée lundi par le Directeur général de la BCEAO-Togo, Kossi Ténou aux différents acteurs économiques du Togo lors d’une rencontre à Lomé, a appris l’Agence de presse Afreepress.
 
« Le BIC est une institution qui collectera, auprès des organismes financiers, des sources publiques et des grands facturiers, notamment dans les sociétés de fourniture d’eau, d’électricité, sociétés de téléphonie, des données sur les antécédents de crédit ou de paiement d’un client. Ces informations seront ensuite commercialisées auprès des établissements de crédit, des systèmes financiers décentralisés (SFD) et des grands facturiers, sous la forme de rapports de solvabilité détaillés », a indiqué M. Ténou.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*