Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Pour une bonne sécurisation de la Présidentielle : Quelque 200 agents de la FOSEP (« formateurs »), en formation à Lomé

image_pdfimage_print

fosep_formation

Quelque 200 agents de la « Force Sécurité Élection Présidentielle 2015 » (FOSEP) au Togo ont entamé ce mardi, une formation de quatre jours sur les règles de bonne conduite pendant le processus électoral, la bonne connaissance du code électoral, le respect des droits de l’homme et le droit international humanitaire, a constaté l’Agence Savoir News.

 

Les togolais doivent aller aux urnes pour la présidentielle la fin du premier trimestre 2015. Pour l’instant, aucune date n’a encore été fixée pour la tenue de ce scrutin.

 

Participent à la formation : des policiers, des gendarmes et des gardiens de la paix. Ces derniers, vont à leur tour former les autres agents de la FOSEP, composée d’environ 7.800 éléments.

 

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a alloué une subvention non remboursable de 110 millions de F.CFA à l’Etat togolais pour la formation de ces agents de la FOSEP.

 

Plusieurs agences onusiennes dont le HCDH et le Bureau régional pour la paix et le désarment en Afrique (UNREC) ainsi que d’autres partenaires dont le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et la Fondation Hanns Seidel sont impliqués dans cette formation dont les travaux ont été ouverts par le ministre de la sécurité, le Colonel Yark Damehame.

 

Selon Mme Olatokunbo Ige, Représentante du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et assurant l’intérim de la Coordonnatrice du Système des Nations Unies au Togo, cette assistance « entre dans le cadre des efforts que le Système des Nations Unies déploie pour consolider la paix au Togo ».

 

Pour le ministre de la sécurité, cette formation revêt une importance capitale et vitale pour son département et plus particulièrement pour la FOSEP, spécialement créée pour garantir la paix et la tranquillité publique.

 

« Il est bien vrai que cette mission qui nous est assignée n’est pas nouvelle, toutefois nous devons garder à l’esprit que élection comporte des enjeux nouveaux et constitue un défi majeur. Nous avons le devoir de tout mettre en œuvre pour garantir la tranquillité et la quiétude auxquels aspirent tous les acteurs impliqués (…) », a souligné le Colonel Yark Damehame.

 

Placée sous la supervision de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI, chargée d’organiser et de superviser le scrutin) et le commandement opérationnel du ministère de la sécurité », la FOSEP/2015 assurera la sécurité du processus électoral sur toute l’étendue du territoire national. Elle prendra toutes les mesures nécessaires pour maintenir l’ordre public avant, pendant et après les opérations de vote.

 

Cette force est commandée par le commissaire divisionnaire de police Koudouovoh Têko Mawuli, directeur général de police nationale.

 

Précisons que le Togo est habitué depuis quelques années à mettre en place, une Force de sécurité pour sécuriser ses élections. Lors des élections législatives de juillet 2013, cette force était composée de 6.500 gendarmes, policiers et gardiens de préfectures. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 17 décembre 2014


Catégorie(s) : Coopération
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer