Bras de fer dans les rues de Lomé entre le CST et la « majorité silencieuse »

image_pdfimage_print

manif_cst_femme_rouge_18mai2013

Le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) sera dans les rues de Lomé les 26, 27 et 28 juin prochains pour réclamer les réformes constitutionnelles et institutionnelles non obtenues lors du récent dialogue politique. En face de cette manifestation, la « majorité silencieuse » qui soutient l’Union pour la République (UNIR) sera également dans les rues au même moment.

 

C’est ce qu’a annoncé lundi sur les ondes de la radio Victoire FM, le porte-parole de cette majorité, Hubert Atouyo.

 

« La période que l’opposition est en train de choisir pour faire sa marche, c’est la même période que nous avons choisi pour manifester et exprimer nos sentiments à la population. C’est ce jour que nous allons voir ceux qui sont majoritaire dans ce pays. Nous allons sortir en masse et nous allons faire comprendre au reste de la population que c’est nous qui sommes en train de dire la vérité », a-t-il déclaré.

 

En meeting le 7 juin dernier dans un quartier de Lomé, la « majorité silencieuse » a réaffirmé son soutien à l’actuel chef de l’Etat, Faure, qui, selon elle remportera « les mains hautes » l’élection présidentielle de 2015, « que le mode de scrutin soit à un, deux, trois, cinq ou dix tours », disent-ils.

 

Selon le porte-parole de cette « majorité » est un collectif d’associations réunies au sein du Mouvement des Jeunes pour la Popularisation de la Bonne Gouvernance (MJPG) pour soutenir Faure Gnassigbé.

 

Telli K.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*