Brigitte Adjamagbo-Johnson dans le Bas-Mono aux côtés des militants de la CDPA

image_pdfimage_print

brigitte_adjamagbo_basmono

Une forte délégation de la Convergence Démocratique des Peuples Africains (CDPA), parti membre de la Coalition Arc-en-ciel, a sillonné samedi sept (7) localités de la préfecture du Bas-Mono (à une centaine de km au nord-est de Lomé), à savoir Agbétiko, Attitogon, Logowomé, Fiové, Kpotèmé, Kpétchou et Momégbavé, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

 

L’objectif, pour les responsables de la CDPA, c’est de rencontrer les militants, faire connaître la secrétaire nationale du parti, Kafui Brigitte Adjamagbo-Johnson dans ce « fief » de la CDPA et mettre les militants au parfum de la situation politique actuelle du pays.

 

« Au cours de cette tournée dans le Bas-Mono, nous avons rencontré nos militants et nous avons discuté de l’état de santé de nos bureaux préfectoraux et cantonaux. Il a été également question de ce que nous devons faire dorénavant pour que le Bas-Mono, l’une des vastes préfectures du Togo, constitue lors des prochaines législatives une entité autonome avec au moins deux députés », a fait savoir à l’Agence Afreepress Mme Adjamagbo-Johnson.

 

Lors de cette rencontre entre militants, la situation politique actuelle du Togo, avec en toile de fond le dialogue politique qui s’ouvre lundi 19 mai prochain et l’utilisation du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) à des « fins électoralistes » par le pouvoir ont été également au cœur des discussions.

 

Selon la secrétaire nationale de la CDPA, au cours du prochain dialogue, le mode de scrutin majoritaire à deux (2) tours, la limitation du mandat présidentiel à deux (2) et l’organisation des élections locales avant la présidentielle de 2015 sont des points importants pour l’évolution de la démocratisation du Togo.

 

Les militants de la CDPA ont souhaité que les représentants de la coalition Arc-en-ciel participent aux discussions qui s’ouvrent lundi, du début à la fin « sans claquer la porte pour permettre au pouvoir de faire passer encore une fois ses desiderata ».

Cette tournée continue dimanche avec l’étape de la préfecture de Yoto où les responsables de la CDPA comptent « réveiller » leurs militants. Elle se poursuit la semaine prochaine avec la visite des localités de la préfecture de Zio et se terminera avec l’Ogou.

 

La délégation de la CDPA a été conduite par la secrétaire nationale, Mme Adjamagbo-Johnson accompagnée de plusieurs membres influents du parti, notamment Alassani Abdoulaye, Sibabi Boutchou, Adoko Pascal et Victor Djogbessi.

 

Telli K.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*