Le budget général de l’Etat 2015 sera fait de budgets-programmes

image_pdfimage_print

ahoumey_pm

Dix-neuf (19) ministères et la primature ont élaboré pour la première fois au Togo leurs politiques publiques et leurs budgets-programmes qui sont des programmes déclinés en actions, en activités et en tâches, qui constituent des documents précisant comment les moyens sollicités par chaque département et institution de l’Etat seront utilisés pour atteindre des objectifs fixés en établissant des liens entre les objectifs de politique publique, les programmes et les dépenses budgétaires.

Pour marquer la fin de cette phase de plusieurs mois coordonnée par le cabinet Consultants-ICDI, des certificats de bonne fin de travaux ont été remis à trois-cents (300) agents issus de ces différents départements ministériels en présence du premier ministre, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des directives de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) qui entend faire respecter d’ici le 1er janvier 2017 dans les 8 Etats membres le principe de la gestion axée sur les résultats dans l’administration publique.

Avec ces nouvelles directives, il appartient aux Etats membres de l’UEMOA de présenter leur budget général sous forme de budgets-programmes relatant les moyens et les résultats à atteindre pour améliorer la qualité des affaires dans les services publics.

« Nous recherchons l’efficacité et l’efficience. Nous voulons savoir ce que vous allez faire des moyens qu’on vous donne et nous avons la possibilité de vérifier sur le terrain si vous avez atteint les résultats pour lesquels les moyens vous ont été donnés. Maintenant avec les budgets-programmes, vous allez dire les objectifs que vous visez pour qu’après il y ait une évaluation de ces résulats », a déclaré lors de la cérémonie, le ministre de l’Economie et des Finnances, Adji Otèth Ayassor.

Après s’être félicité du travail effectué par les agents, le premier ministre a rassuré que ces budgets -programmes devront servir à l’élaboration du budget général 2015 qui sera présenté à l’Assemblée nationale en octobre prochain. « Tous les 30 ministères et la primature vont annexer à l’élaboration du budget les documents des budgets-programmes et de projets annuels de performance », a-t-il martelé.

Ce processus débuté avec sa phase pilote entre février et juin 2013, a été financé par l’Etat et la Banque mondiale.

Bernadette A.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*