Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Le candidat unique de l’opposition sera connu avant la fin de la semaine

image_pdfimage_print

Agbeyome-kodjo-500x290


Le candidat unique désigné par le conclave Cst-Arc-en-ciel pour l’élection présidentielle de 2015 sera connu d’ici la fin de la semaine, indiquent de sources politiques.
 
Des informations persistantes font état de ce que les partis signataires du communiqué final du conclave de l’opposition auraient déjà leur candidat et s’apprêteraient à le présenter au peuple. Cette présentation se fera au plus tard à la fin de cette semaine.
 
L’information est confirmée par une personnalité proche de l’Alliance nationale pour le changement (Anc) ayant préféré gardé l’anonymat. Les interrogations tournent autour de l’identité du leader désigné pour défendre les couleurs du Cst et de la Coalition en 2015. Mais de toute évidence, il ne serait personne d’autre que Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition et président national de l’Anc.
 
L’intéressé lui-même confirmait lundi à demi-mot ce soupçon au micro de Rfi. Interrogé sur sa disposition à soutenir un candidat outre que lui, celui-ci a dit réunir tous les critères objectifs pour être le candidat unique de l’opposition. Des critères, qui selon lui, se fondent sur la représentativité de son parti au parlement et son implantation sur toute l’étend du territoire.
 
En filigrane, il faut comprendre que l’Anc ne saurait accepter un autre « candidat unique » outre que son leader, Jean Pierre Fabre. Mais le problème est qu’au sein de l’opposition et de l’opinion en général, cette question de candidature unique n’a jamais fait l’unanimité. Au Comité d’action pour le renouveau (CAR), on préfère parler des réformes institutionnelles et constitutionnelles avant de parler de candidature unique.
 
Du côté de l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo, on entend du candidat unique, un programme fédérateur avant de s’engager et à l’Appel des patriotes, on pense que le candidat unique ne devrait pas forcément provenir du parti le plus populaire. On préfère un candidat rassembleur et qui inspire confiance dans le camp d’en face.
 
En d’autre terme, le critère de popularité ou d’implantation ne saurait définir le choix de ce candidat unique.
 
Africahotnews
 

Commentaires

comments

Publié le 21 octobre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer