Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



CAP2015 abandonne la révolution pour préparer les élections

image_pdfimage_print

manif_cap2015


Le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) a décidé de surseoir aux manifestations de rues qu’il a organisées ces derniers jours et a annoncé qu’il veut donner du temps aux populations d’aller s’inscrire sur les listes électorales.
 
« CAP2015 demande à toutes ses structures, sur toute l’étendue du territoire national, de rester vigilantes et d’empêcher les inscriptions frauduleuses, notamment, celles des mineurs, des étrangers et les inscriptions multiples », peut-on lire dans un communiqué de cette alliance de huit partis politiques. Par ailleurs, les responsables de CAP2015 ont déploré le manque de campagne de communication avant le lancement des opérations de révision des listes électorales dans la Zone 1.
 
Sur le même sujet, l’ANC de Jean-Pierre Fabre a annoncé avoir insisté et avertis la CENI sur le manque de communication et de sensibilisation autour de ces opérations. Jean-Pierre Fabre appelle ses partisans à ne pas tomber dans « le piège de ceux qui ont fait le choix, par cette voie inique et abjecte de limiter le nombre des électeurs inscrits dans les régions Maritime et des Plateaux, réputées favorables à l’opposition ».
 
Dans le même temps, Pascal Adoko, responsable de la CDPA, chargé des questions politiques a expliqué que CAP 2015 est une alliance électorale et n’est pas dans une logique de boycott.
 
« Il serait malsain de dire aux populations de ne pas aller s’inscrire. C’est un appel qui est bien en adhésion avec les fondements de CAP 2015 qui se veut une alliance électorale. CAP 2015 n’est pas dans la logique de boycott.», a indiqué M. Adoko.
 
On comprend donc que le CAP 2015 a abandonné sa logique de révolution pour se préparer pour les prochaines élections. Le tout dernier des regroupements politiques de l’opposition au Togo avait récemment indiqué qu’il allait organiser des manifestations quotidiennes jusqu’à l’obtention des réformes politiques, nécessaires avant l’élection présidentielle de 2015. Mais cette logique est désormais loin d’être respectée lorsque les responsables de CAP2015 ne pensent qu’aux élections.
 
L’opposition togolaise dans son ensemble réclame depuis plusieurs mois, la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles préconisées depuis 2006 par l’Accord politique global (APG) et les recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) en 2012.
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

Publié le 21 janvier 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer