La CEET sensibilise les comptables à mandater « promptement » leurs factures

image_pdfimage_print

ceet

Les comptables des institutions privées, qui ont souvent la charge « d’engager et de mandater les factures d’électricité » pour que la compagnie entre en possession des fonds, ont été sensibilisés ce vendredi à Lomé à le faire plus « promptement », a appris l’Agence Afreepress de la direction de la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET).

Cette rencontre qui fait suite à la lenteur constatée dans le processus de paiement des factures par les comptables, servira de cadre pour débattre des difficultés et des défis qui retardent la mise à disposition des fonds à la CEET, afin de trouver des solutions à apporter pour améliorer la procédure.

« Nous sommes distributeurs d’énergie, et cette énergie, nous l’achetons auprès des fournisseurs qui, à la fin de chaque mois, n’attendent pas. Ce qui implique qu’il pourrait nous couper si nous ne payons pas à temps, et si cela arrive, c’est tout le Togo qui est dans l’obscurité », a déclaré avec inquiétude Ayao Amoussou-Kpéto, directeur adjoint de la CEET.

C’est ce qui justifie selon lui, l’organisation de cette rencontre de sensibilisation, pour déceler avec les comptables « les goulots d’étranglement » qui empêchent les comptables d’engager et de mandater rapidement les factures d’électricité, afin que la compagnie puisse rentrer en possession de ses fonds assez tôt et honorer ses engagements vis-à-vis des fournisseurs.

Pour les participants, cette séance de sensibilisation est la bienvenue, en ce sens qu’elle leur a permis de se rendre compte des conséquences que pourraient entraîner un retard de paiement sur la compagnie et sur le pays. Ils s’engagent par ailleurs à prendre désormais toutes les dispositions pour engager et mandater promptement les factures.

Gaël N.

 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*