Commémoration de la 8ème édition de la journée nationale de solidarité avec les PVVIH : Une grande marche samedi à Lomé, initiative de la société civile

image_pdfimage_print


Une centaine d’hommes, de femmes, de jeunes filles et garçons ont participé ce samedi à Lomé à une marche de solidarité avec les Personnes Vivants avec le VIH (PVVIH), activité marquant l’apothéose de la 8ème édition de la journée nationale de solidarité avec les PVVIH placée sous le thème : « Triple zéro, exclure le VIH et non les PVVIH », a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.
 
Cette marche de solidarité est organisée par les organisations de la société civile. Etaient également présents M. Augustin Dokla, Président du Réseau des associations des personnes vivant avec le VIH/ SIDA et la Miss vierge.
 
Partis de la station Total GTA, ces hommes et femmes vêtus de Tee-shirt blanc sur lesquels on pouvait lire « Ensemble, ravivons la flamme de l’espoir pour l’objectif zéro au Togo » ou « Triple zéro : exclure le VIH et non les PVVIH », ont sillonné certaines rues de la capitale, avant de chuter à la place de la solidarité de la cité OUA. Cette marche non encadrée par des forces de l’ordre, s’est déroulée dans le calme.
 
Sous les arbres — après la prestation de quelques artistes en guise de soutien aux PVVIH — les +marcheurs+ ont allumé des bougies en mémoire de tous ceux qui sont morts du VIH/Sida. Le geste vise aussi à donner de courage à toutes les personnes vivant avec le VIH/Sida et à les soutenir.
 
« C’est toujours très important de rappeler que nous sommes dans la lutte, nous continuons à lutter contre le VIH pour qu’il disparaisse et que nous soyons dans la logique des trois zéro : zéro décès, zéro discrimination, zéro infection liés au VIH. Nous avons choisi en 2006 la journée du 28 septembre qui a fortement marqué les Togolais à un moment donné de notre histoire parce que cela a permis à tout le monde de comprendre et de prendre conscience qu’il faille travailler avec tout le monde y compris les PVVIH, afin de les soutenir, les accompagner et en leur redonner la joie », a souligné M. Dométo Sodji Président national de la plateforme des organisations de la société civile de lutte contre le IST/VIH et Sida au Togo.
 
« Vivre avec le VIH n’est pas une chose aisée, la contre le VIH est un combat de tous les jours. Je vis avec ce virus depuis 25 ans. Il faut vivre positivement et j’exhorte tous mes frères vivant avec le VIH/Sida à s’intégrer dans la société, afin de contribuer au développement de notre pays », déclaré Augustin Dokla Président du Réseau des associations des personnes vivant avec le VIH/ SIDA.
 
Rappelons que les organisations de la société civile ont une plateforme qui est une structure de coordination sectorielle du Plan Stratégique National de lutte contre les IST/VIH et le SIDA au niveau communautaire.
 
Elle a pour mission notamment d’œuvrer à la création et au maintien d’un cadre de concertation, de plaidoyer, de mobilisation et répartition des ressources, de défense des intérêts des PVVIH. FIN
 
Abbée DJAGLO
 
Savoir News
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*