Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Comment Jean-Pierre Fabre a fait démissionner les deux membres de l’ANC de la CENI

image_pdfimage_print

ceni_membres_anc


C’est avec surprise que nous avons appris jeudi dernier que l’Alliance nationale pour le Changement (ANC) de Jean-Pierre a rappelé deux de ses trois représentants au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ces deux membres avaient été remplacés aussitôt tout ce qui était arrivé à UNIR il y a quelques semaines.
 
Jean-Jacques Teko et Francis Pedro Amuzun ont remplacé jeudi Bemba Nabourema et Essem Améléwonou qui ont été rappelé à la maison par le quartier général de l’ANC et du Combat pour une alternance politique en 2015 (CAP 2015). Les deux nouveaux membres de la CENI ont même prêté serment en urgence au bureau du Président de la Cour Constitutionnelle afin de prendre leur fonction.
 
Aucune raison officielle n’a été donnée pour expliquer ces remplacements à quelques jours de l’élection présidentielle. Vendredi, le Professeur Komi Wollou se contentera de dire que ces remplacements procèdent d’une réorganisation interne au CAP 2015 pour une victoire au soir du 25 avril.
 
Selon nos informations, Bemba Nabourema et Essem Améléwonou, tous deux membres de l’ANC paient pour leur fragilité au sein de la CENI. Alors que Edem Atantchi a toujours fait preuve de rigueur et ne manque pas de contester publiquement des décisions prises par la CENI, les deux autres sont accusés de laisser faire. On n’hésite même pas à parler d’influence exercée sur eux.
 
Les deux démissionnaires de l’ANC sont accusés de ne pas défendre la position du quartier général avant de céder en plénière sur le bulletin de vote qui a été adopté et commandé par la CENI alors que l’ordre des candidats sur le bulletin avait été tiré au sort par un huissier. On se souvient que Jean-Pierre Fabre devrait être le premier sur le bulletin selon les résultats du tirage au sort. Mais cela n’est pas le cas aujourd’hui avec le bulletin qui est adopté.
 
Sur un autre point, les deux membres rappelés sont accusés de défaut de bonne conduite dans l’adoption en plénière lors de l’adoption de la méthode de centralisation des résultats, proposée par le béninois, Clément Aganahi. L’ANC s’est déclarée contre le système unifié de collecte et de centralisation pour les élections et les statistiques (SUCCES). Jean-Pierre indique que ce système fait partie de la stratégie de fraude mise en place par le pouvoir.
 
Il est donc inadmissible pour Jean-Pierre Fabre et l’ANC de garder des membres assez dociles qui les représentent au sein de la CENI et qui laissent tout passer. Les deux nouveaux commissaires de la CENI pour le compte de l’ANC sont réputés intraitables et son assez rigoureux à l’image de M. Fabre lui-même. On ne devrait pas être surpris de la résurgence des contestations des décisions de la CENI dans les prochains jours. Francis Pédro et Jean-Jacques Téko doivent remplir la mission pour laquelle ils ont été désignés par le candidat du CAP 2015.
 
Malgré tout, il ne faut pas rêver voir Jean-Pierre Fabre abandonner le processus électoral. M. Fabre est en course malgré les conditions qu’il dénonce et qui n’assure pas une élection équitable. L’homme se dit sûr de sa « victoire ».
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

Publié le 4 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer