Il est
Flash info :: | Togo: deux militaires et deux adolescents tués dans des violences à Sokodé (gouvernement) | | Violences du 16 octobre à Sokodé: le Gouvernement dénonce “des actes à visée terroriste“ et avance le chiffre “d’une vingtaine de blessés enregistrés parmi les civils et les forces de sécurité“ (communiqué). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Conclave CST/Arc-en-ciel : Les « Jeunes Libéraux Républicains » du CAR font entendre leur voix

image_pdfimage_print

malick

Dans un communiqué rendu public dimanche 3 août 2014 dans la soirée dont l’Agence Afreepress a obtenu copie, les « Jeunes Libéraux Républicains (JLR) » affiliés au Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) estiment que le « conclave de Novela-Star » ayant réuni les principaux responsables de la Coalition Arc-en-ciel et du Collectif Sauvons le Togo (CST) est une démarche « salutaire ».

Ce conclave, selon ce regroupement a mis à jour deux courants de pensées pour « amener le pays à l’alternance et créer des conditions socio-économiques pour le bien-être des populations et redonner espoir à la jeunesse ». L’un des deux courants, celui d’inspiration libérale républicaine, indique le communiqué, « a soutenu que la seule façon pour l’opposition de gagner les élections à l’horizon c’est de s’entendre pour mobiliser les populations en vue de contraindre le régime en place à procéder, avant toute chose, aux réformes prévues par l’APG (l’Accord Politique Global) notamment celles concernant la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin, le statut de l’opposition, la composition de la CENI et de la Cour Constitutionnelle ».

L’autre courant, appelé « marxiste orthodoxe » a défendu de son côté, l’idée que les réformes institutionnelles n’étaient pas nécessaires et que l’opposition pouvait gagner les prochaines élections présidentielles si elle s’attend pour une mobilisation forte des populations.

Pour finir, les « Jeunes Libéraux Républicains » disent « exhorter les parties prenantes au conclave à prendre en compte les expériences du passé pour « faire un bon choix de la stratégie à adopter pour la réalisation de l’alternance».

Les deux plus grands regroupements de l’opposition togolaise sont en pourparlers depuis une semaine en vue de dégager la meilleure stratégie et le candidat « unique » devant défendre leurs couleurs aux élections présidentielles de 2015. Pour cette première semaine de discussions, les participants ne sont pas parvenus à s’entendre.

Photo : (Malick Kpeleawo, coordinateur national du JLR)

Olivier A.

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 4 août 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer