Le Conseil national du crédit de la BCEAO a tenu sa 4ème session de l’année

image_pdfimage_print

semodji


L’économie togolaise s’est assez bien comportée en 2014 dans un contexte d’inflation très faible.Elle a connu une performance soutenue par un cadre macroéconomique et financier caractérisé par une progression de l’activité bancaire de 19,8% et une hausse des crédits à l’économie de 15,6% au troisième trimestre de l’année en cours.
 
C’est à cette conclusion qu’est parvenue la 4ème et dernière session de l’année 2014 du Conseil national du crédit de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) qui s’est tenue jeudi au siège de la banque à Lomé, aappris l’Agence de presse Afreepress.
 
Au cours de cette session qui a fait l’analyse du projet de rapport annuel 2Z014 adopté par le conseil et le programme de travail dudit conseil pour l’année 2015 en présence du ministre de la Planification, du développement et de l’aménagement du territoire, Mawussi Djossou Sémodji et du Directeur national de la BCEAO, Kossi Ténou, il y a des défis à relever.
 
« Il y a quelques difficultés en termes de trésorerie des banques qui devraient être résolues avec des mesures courageuses des banques. Le secteur de la microfinance prend de plus en plus d’ampleur mais des défis restent également à relever pour les microfinances puissent apporter ce qu’il faut à l’économie de proximité », a indiqué le ministre.
 
Le taux de croissance de l’économie est de 5,5% en 2014. Il devra connaître une hausse pour atteindre 5,8% l’année prochaine.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*