Le CST annule sa manifestation du 10 mai sur l’ouverture d’un cadre de discussion pour les réformes

image_pdfimage_print

cst_09042014

Le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) ne manifestera pas « pacifiquement » dans les rues de Lomé samedi 10 mai comme prévu pour contraindre le pouvoir en place à ouvrir un cadre de dialogue. C’est ce qu’a appris vendredi l’Agence Afreepress du chargé de la communication du CST, Francis Pedro Amouzou.

A la place de cette manifestation, les responsables du CST vont plutôt donner l’occasion à l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) de rendre hommage à Etienne Yakanou décédé en détention le 10 mai 2013.

« Demain nous appelons toute la population togolaise à observer une prière à l’endroit d’Etienne Yakanou pour le glorifier parce qu’il a payé le prix fort », a expliqué M. Amouzou.

Après une messe à la cathédrale de Klikamé en l’honneur du disparu, le CST invite la population de Lomé à rejoindre le Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) au lieu de sa marche hebdomadaire, a-t-il ajouté.

Pour rappel, la manifestation du CST du 26 avril dernier pour réclamer les réformes constitutionnelles et institutionnelles, interdite la veille par la municipalité de Lomé, a été empêchée à coups de gaz lacrymogènes.

Telli K.

 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*