Le CST annule sa manifestation du 10 mai sur l’ouverture d’un cadre de discussion pour les réformes

image_pdfimage_print

cst_09042014

Le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) ne manifestera pas « pacifiquement » dans les rues de Lomé samedi 10 mai comme prévu pour contraindre le pouvoir en place à ouvrir un cadre de dialogue. C’est ce qu’a appris vendredi l’Agence Afreepress du chargé de la communication du CST, Francis Pedro Amouzou.

A la place de cette manifestation, les responsables du CST vont plutôt donner l’occasion à l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) de rendre hommage à Etienne Yakanou décédé en détention le 10 mai 2013.

« Demain nous appelons toute la population togolaise à observer une prière à l’endroit d’Etienne Yakanou pour le glorifier parce qu’il a payé le prix fort », a expliqué M. Amouzou.

Après une messe à la cathédrale de Klikamé en l’honneur du disparu, le CST invite la population de Lomé à rejoindre le Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) au lieu de sa marche hebdomadaire, a-t-il ajouté.

Pour rappel, la manifestation du CST du 26 avril dernier pour réclamer les réformes constitutionnelles et institutionnelles, interdite la veille par la municipalité de Lomé, a été empêchée à coups de gaz lacrymogènes.

Telli K.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*