Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Cynisme politique, Faure Gnassingbé tient à son fauteuil

image_pdfimage_print

faure_dialogue

On ne le dira jamais assez, le fils héritier du feu général tient à ce fauteuil dont il a gracieusement hérité de son père.

Il n’a que faire des réformes qui vont à la limite nuire à ses intérêts personnels !

« J’y suis, j’y reste », voilà en résumé la logique du prince. Tout le tralala de dialogue qu’il s’est vu obligé d’ouvrir avec les partis parlementaires de l’opposition n’est que diversion, c’est évident.

Après plus d’une semaine de travaux, ce dialogue est sur le point d’accoucher d’une souri. UNIR n’a fait aucune proposition de réformes tout comme ce parti aura du mal à accepter les propositions faites par les autres parties prenantes. Pourquoi ?

Simplement parce que le prince n’a donné aucune consigne de conduite à tenir et personne parmi les représentants de UNIR ne saurait se risquer à une initiative personnelle. C’est donc l’impasse. Faure va tenter le tout pour tout, une sorte passage en force pour s’assoir à nouveau sur les réformes tant souhaitées par le peuple togolais et la communauté internationale.

C’est le cynisme politique à son comble !!! Le fils héritier a bien compris qu’il lui suffit de lâcher un brin du lest par rapport à ces réformes pour que le fauteuil qu’il confond à sa vie, lui échappe d’emblée. Il ne prendra donc aucun risque, nous l’avons déjà dit.

Sauf si l’opposition se montre plus organisée, plus soudée, plus tranchante, plus rigoureuse, plus exigeante, plus mobilisatrice, plus audacieuse…bref si elle se donne les moyens de créer un rapport de force au point de le coincer et de le perturber sérieusement dans son sommeil de prince héritier.

Sauf si la communauté internationale sort de sa léthargie et de son mutisme pour non seulement exprimer des positions claires par rapport à ces réformes mais surtout pose des conditions qui vont freiner le prince dans son désir inextinguible de faire main-basse sur ces réformes.

Autrement, le prince n’a aucun intérêt à initier une quelconque réforme dès lors que son envie vorace de s’accrocher au trône royal reste intact et même va crescendo.

Il ne saurait d’ailleurs en être autrement puisque le fils héritier qui est né avec une cuillère dorée dans la bouche, n’a pas encore compris que le pouvoir qu’il exerce de fait appartient au peuple.

La preuve, il tient à ce fauteuil sans raison ni logique. Il tient au pouvoir simplement parce qu’il pense qu’il ne peut être autre chose que le président de la République du Togo, c’est tout. Il ne se demande pas s’il est vraiment le plus intelligent, le plus éclairé, le meilleur leader ou le meilleur manager, non.

Il ne s’interroge pas sur ses devoirs vis-à-vis du peuple, non plus. Tout cela serait une perte du temps pour lui. Tout ce qui compte, c’est qu’il est et doit être président de la République et tout le peuple doit le comprendre comme tel et le laisser jouir autant que possible des privilèges liés à l’exercice de ce pouvoir, point barre. Le jeune n’a de compte à rendre à personne.

Voilà pourquoi il ne reçoit personne, il n’a d’égard pour personne…bref il ne se gêne pas puisqu’il ne dispute rien avec personne.

Quiconque ose lui dénier ce droit devient d’emblée son ennemi et il l’écrase de la manière la plus brutale possible. Son demi-fère Kpatcha Gnassingbé en sait sans doute quelque chose.

Alors pour déboulonner un tel personnage qui joue sa vie et sa survie avec le pouvoir, il faudra nécessairement de la méthode. Et c’est à ce niveau justement que les leaders de l’opposition ont du pain sur la planche.

Pourront-ils démolir aussi facilement le fils du baobab de Lomé II avec les méthodes actuelles de lutte ? La question reste entière et excite à la fois réflexion et action.

 
togoinfos
 

Commentaires

comments

Publié le 3 juin 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer