De Yark à la STT: ‘Après les élections, je disposerai de tous mes moyens pour m’occuper d’eux’

image_pdfimage_print

Yark_avril2013


Yark Damehame, le ministre de la sécurité et de la protection civile ne digère pas les manifestations violentes d’élèves qui sont intervenues dans plusieurs localités du Togo.
 
En effet, dans le cadre des revendications de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), des élèves de plusieurs localités notamment Nano, Dapaong, Tandjouare, Wahala, Gléi, Sokodé ont manifesté violemment réclamant leurs enseignants pour leur donner les cours, considérés comme faits pour cause de grève.
 
Ces manifestations ont fait des blessés et dans le souci de garantir une élection présidentielle apaisée, le gouvernement a décidé de reporter la rentrée au 04 mai prochain.
 
Le ministre de la sécurité et de la protection civile, Damehame Yark a expliqué que la raison de ce report est essentielle sécuritaire parce qu’il est du devoir de l’Etat de protéger les citoyens et le personnel éducatif dont les élèves et les enseignants.
 
« Depuis quelques semaines, la Synergie qui a initié une grève qui ne se déroule pas comme elle se doit. Ces mouvements sont souvent accompagnés de manifestations de rues, de violence ou malheureusement sont victimes le personnel enseignant et les élèves… Aujourd’hui nous avons un enjeu majeur qui est l’élection présidentielle et la campagne commence vendredi et il faudrait préserver la sécurité des élèves et des enseignants en reportant la rentrée scolaire », a déclaré Damehame Yark.
 
Le ministre explique que les policiers et les gendarmes qui assurent la sécurité intérieure seront pris ailleurs notamment dans le cadre des activités de la Force sécurité élection présidentielle 2015 (FOSEP 2015).
 
Le Colonel Yark pense qu’après les élections, il peut disposer de tous les moyens pour faire face à ses mouvements violents enregistrés de part et d’autre dans le pays.
 
« Nous pensons qu’après l’élection présidentielle, nous disposerons de tous nos moyens pour faire face à des éventualités de perturbation si la grève de Synergie continuait. Ce ne sont pas tous les enseignants qui font la grève. Il y a beaucoup qui veulent travailler et nous allons mettre les moyens pour qu’ils puissent faire leur travail en toute quiétude », a fait savoir le Colonel.
 
La STT est prévenue on dirait…
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*