Il est
Flash info :: | Marche de ce 04 octobre à Lomé: la foule des manifestants a considérablement grossi au point de jonction à Deckon, ce qui en a fait de nouveau une marée humaine. | | Deux corps ont été retrouvés dans le fleuve qui traverse la ville de Mango, les 22 et 23 septembre 2017, victimes de la répression des forces de l’ordre (Eric Dupuy). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Depuis sa tournée dans la Maritime, CAP 2015 provoque une crise à la CENI

image_pdfimage_print

cap2015_tournee


La Commission électorale nationale indépendante traverse de nouveau une crise en son sein et les partis membres du CAP 2015 viennent d’annoncer leur retrait de la commission dirigée par Issifou Taffa Tabiou. La pomme de discorde est la date du 21 avril proposée comme jour du vote et qui est hors délai constitutionnel.
 
En tout cas, le CAP 2015 persiste et signe, la date du 21 avril 2015 proposée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au gouvernement pour la tenue du scrutin présidentiel est hors délai constitutionnel et ne saurait faire l’unanimité.
 
Le regroupement politique dirigé actuellement par Brigitte Adjamagbo-Johnson indique dans une lettre adressée à la CENI les délégués de ses partis membres qui sont à la CENI, soit 5 commissaires sur les 17 de la CENI, se sont désolidarisés de la suite du chronogramme de l’institution organisatrice des élections au Togo.
 
Edem Atantsi, président de la Sous-commission communication de la CENI et membre de l’ANC a indiqué qu’il faut une date pour les élections mais il faut se remettre à la classe politique.
 
« Au niveau des partis politiques représentés au CAP 2015, nous constatons que la CENI n’a plus les moyens juridiques pour proposer au gouvernement une date. La voie qui permettra de faire cela, n’est que la violation de l’article 61 de la Constitution togolaise », a déclaré M. Atantsi.
 
Le délégué de l’ANC dénonce une posture hors-délai constitutionnel de la CENI et appelle à un dialogue entre les acteurs politiques pour décider de la date de l’élection.
 
Si l’élection devrait avoir lieu le 21 avril, les candidatures devrait être déposées à partir du 24 février. Mais pour l’heure, la balle est dans le camp du gouvernement qui devra décider.
 
Rappelons que le CAP 2015 est actuellement en tournée dans la région maritime pour présenter son candidat à l’élection présidentielle, Jean-Pierre Fabre aux populations.
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 13 février 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer