+Désordre+ à la FTF / M.Ahoomey-Zunu lève le ton : « Ce n’est pas normal qu’à chaque fois, c’est avec la même fédération que nous avons des problèmes »

image_pdfimage_print

ahoomey_ftf

« Ce n’est pas normal qu’à chaque fois, c’est avec la même Fédération que nous avons des problèmes (…) On n’est pas très satisfait de la manière dont les choses se passent », a tapé du poing sur la table ce vendredi, le Premier ministre togolais Séléagodji Ahoomey-Zunu.

 

C’est la première fois que le Premier ministre lève le ton sur les membres du bureau exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF).

 

M.Ahoomey-Zunu a rencontré le bureau exécutif de la Fédération, la ministre des sports Mme Angèle Amouzou-Djaké, ainsi que les cadres de ce département, suite à la crise qui secoue la Fédération.

 

La FTF est une fois encore minée par des dissensions internes, situation qui a entraîné le blocage de certaines des activités notamment les championnats de D1 et D2.

 

« Je dois vous le dire très franchement, depuis une dizaine d’années, j’ai le sentiment que la FTF volontairement ou involontairement, nous empoisonne la vie et s’empoisonne la vie elle-même », a déclaré le chef du gouvernement lors de la rencontre tenue à la Primature.

 

« Ce n’est pas normal qu’à chaque fois, c’est avec la même fédération que nous avons des problèmes. Les difficultés que nous avons aujourd’hui, concernent notamment le démarrage des championnats des première et deuxième divisions, le recrutement d’un entraîneur pour l’équipe nationale, la participation des moins de 17 ans à la CAN », a-t-il souligné, ajoutant : « je ne comprends pas que les choses se passent toujours ainsi ».

 

La rencontre a permis au Premier ministre d’avoir plus d’éléments sur la +crise+ qui secoue cette fédération.

 

Les voies et moyens ont été explorés, pour une solution rapide au redémarrage des choses dans les meilleures conditions. On n’est pas très satisfait de la manière dont les choses se passent.
Le Premier ministre est également revenu sur la gestion des fonds de la dernière Coupe d’Afrique des Nations.

 

Selon lui, les auditeurs ont pratiquement fait leur travail, au regard du compte rendu du président du comité de mobilisation des fonds.
« D’ici la semaine prochaine, nous nous retrouverons pour faire le point », a promis M.Ahoomey-Zunu.

 

Les audits relatifs à la gestion des fonds mobilisés pour la participation des Eperviers du Togo à la dernière Coupe d’Afrique des Nations, sont très attendus par le grand public. Ce sujet avait entre temps agité l’opinion publique nationale, les togolais décidés à avoir une nette idée de la manière dont les fonds ont été gérés. FIN

 

En Photo : M.Ahoomey-Zunu (au milieu) lors de la rencontre

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*