Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Dialogue politique: La fuite en avant

image_pdfimage_print

discussion_reformes_500


“Nous avons tenté des rapprochements, nous ne sommes pas encore parvenus à un consensus parfait”, dixit Patrick Lawson, négociateur en chef de l’Alliance nationale pour le changement (ANC). C’est donc peu sur cette situation mi-figue mi-raisin que se sont terminées les concertations de cette journée du 27 mai. Ces propos venant de la part du très diplomate vice-président national de l’ANC, dénotent du caractère difficile des négociations se déroulant dans l’exiguë salle du siège de Togo Télécom. Il y aurait très peu d’accord sur les points en discussion.
 
Même le prélat d’Atakpamé est quelque peu circonspect :” Nous nous gardons d’annoncer dans la précipitation les résultats auxquels nous sommes parvenus. Pour l’instant, nous gardons le silence s’il y a consensus ou pas sur tel ou tel point“. C’est tout dire.
 
Pourtant, tout semble aller vite puisque les participants ont épuisé en deux journées plus de la moitié des 12 points de la plate-forme des discussions. Les questions de la limitation du mandat présidentiel, de la création du Sénat, de la réforme de la Cour constitutionnelle et du mode de scrutin pour les scrutins présidentiels, législatifs et locales ont été étudiées ce mardi.
 
L’opposition togolaise et le pouvoir doivent parvenir à un accord sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles pour véritablement pacifier un pays qui vit en réalité une paix armée depuis les législatives d’octobre 2007. Malgré sa politique et l’institution d’une Commission Vérité Justice Réconciliation, dont les travaux font autorité, Faure Gnassingbé n’est jamais parvenu à réconcilier le pays, toujours au bord d’une crise politique majeure à la veille des élections. La présidentielle de mars 2010 et les législatives 2013 se sont déroulées dans des conditions certes sans violences mais dont on peut mettre la transparence en doute. En plus, le Président peine lui-même à enclencher par son camp des réformes recommandées par l’Accord politique global d’août 1996, censé conduire à un régime de transition.
 
La classe politique ne s’est jamais mise ensemble pour conduire les réformes.
 
Le Temps
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 28 mai 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer