Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Djimon Oré appelle Faure à prendre ses responsabilités

image_pdfimage_print

djimon


Pour sa première sortie publique après le lancement de son parti politique Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD), Djimon Oré a clairement indiqué qu’il ne croit pas au dialogue dont les concertations ont été poursuivies mardi à la Primature. L’ancien ministre de la communication estime que la rencontre de jeudi annoncée par le premier ministre Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu pour définri les contours du dialogue qui doit démarrer la semaine prochaine n’est que de la poudre aux yeux parce que cela ne donnera rien.
 
Invité de Victoire FM, Djimon Oré soutient que l’initiative de ce dialogue doit venir directement de Faure Gnassingbé qui est en train de boucler deux (2) mandats contre la volonté du peuple togolais.
 
« Le chef de l’Etat doit prendre ses responsabilités, ce n’est pas une affaire du premier ministre, il ne règlera rien, il n’a même pas les capacités de régler quoi que ce soit. C’est au chef de l’Etat de montrer au peuple togolais sa bonne foi et l’initiative devrait provenir directement de lui. Il lui suffit de dire qu’il est en train de boucler les deux mandats contre la volonté du peuple. Il organise un dialogue, sort par la grande porte et devient un grand homme », a déclaré Djimon Oré.
 
L’ancien lieutenant de l’UFC pense que s’il faut faire des réformes ou régler les problèmes conformément à ce que l’Accord Politique Global (APG) d’août 2006 a prescrit, on n’a pas besoin d’un dialogue mais il suffit seulement de faire une application. « Si le chef de l’Etat ne prend pas ses responsabilités, il est clair qu’on est en train de reporter le problème togolais, ce qui va engendrer d’autres problèmes », a indiqué M. Oré.
 
L’ancien ministre de la communication n’oublie pas sa proposition concernant une « transition politique consensuelle » qui devra aller de 18 mois à 3 ans. Cette transition devra aboutir à l’élaboration d’une nouvelle constitution pour passer à la Ve République.
 
Il exhorte l’opposition à ne pas tomber dans le piège du pouvoir.
 
Togo Breaking news
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 15 mai 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer