Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Me dodzi Apévon : «Il faut un accord politique sur la limitation du mandat présidentiel»

image_pdfimage_print

apevon


La limitation du mandat présidentiel ne peut se faire à l’Assemblée nationale du moment où Faure Gnassingbé est à son second mandat et que le retour aux dispositions de la constitution de 1992 est « incontournable ». Telle est la position de Me Dodzi Apévon sur LCF dimanche.
 
Pour lui, sur cette question, un accord politique trouvé après des discussions politiques est « nécessaire », c’est ce qui justifie la mise en place d’un cadre de discussion autre que l’Assemblée nationale.
 
« La constitution de 1992 est claire là-dessus. Elle dit que le mandat présidentiel est de 5 ans renouvelable une seule fois et que nul n’a le droit de faire plus de 2 mandats. Sur la question de la limitation du mandat présidentiel, il faut un accord politique sur la base des discussions politiques », a-t-il déclaré.
 
C’est pour cela, a-t-il poursuivi, « que nous disons qu’on ne pourra pas en discuter ex nihilo à l’Assemblée nationale. On peut dire que ce mandat est cinq ans renouvelable une seule fois et que nul ne peut faire plus de deux. Mais sur la base des discussions politiques, on peut décider si l’accord doit concerner le premier ou le second mandat de Faure Gnassingbé. Voilà pourquoi la nécessité pour les acteurs politiques de se retrouver dans un cadre autre que l’Assemblée devient urgente ».
 
Il n’a pas manqué de désapprouver la position qu’a affichée le président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani, lors de la rentrée parlementaire, une position qui selon paraît comme celle de tous les députés présents dans cette institution.
 
« Je ne suis pas d’accord avec le président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani qui est un élu de l’UNIR. Il a le droit de parler de tous les sujets en tant qu’élu d’UNIR ou personnellement mais il ne peut pas se positionner au nom de notre institution, surtout à une rentrée parlementaire aussi solennelle sans que l’assemblée ait eu le temps de réfléchir sur la question », a-t-il expliqué.
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 15 avril 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer