Ebola : L’APDHDS déconseille aux populations le bain à eau salée et exhorte au suivi strict des instructions

image_pdfimage_print

Nicodeme-Habia_500


De 77 décès en mars dernier avec 66 en Guinée, 6 au Libéria et 5 en Sierra-Leone, l’on est arrivé aujourd’hui à plus de 1013 décès dûs à la maladie à virus Ebola, avec plus de 200 morts enregistrés en Sierra-Leone. La situation devient très incontrôlable pour les Africains et la Sierra-Léone demande déjà une aide de 18 millions de dollars à la Communauté internationale  pour pouvoir maitriser la maladie.
 
De plus, un fonctionnaire de la CEDEAO est mort ce mardi au Nigéria des suites de la fièvre hémorragique du virus Ebola.
 
Face à cette situation « alarmante », l’Action pour la Protection des Droits de l’Homme et le Développement Social (APDHDS) de Nicodème Habia appelle les autorités des pays infectés et celles des pays non touchés à redoubler de vigilance.
 
L’association de défense des droits de l’homme exhorte tous les Togolais à suivre « strictement » les instructions et conseils donnés pour éviter cette maladie.
 
« La thèse du bain à eau salée doit être réfutée catégoriquement par tout Togolais car cela favorise selon les Médecins l’hypertension », indique un communiqué de l’APDHDS.
 
Les mesures sécuritaires et de prévention doivent être également strictes au niveau des aéroports et des frontières terrestres, propose l’association. « Les frontières terrestres ne devront en aucun cas être négligées car c’est un grand canal de propagation qui ne doit être relégué au second plan ce que les Autorités Guinéennes et autres auront compris plus tard », ajoute le communiqué.
 
A ce jour, la maladie à virus Ebola sévit dans quatre (4) pays de l’Afrique de l’Ouest, à savoir la Guinée Conakry, la Sierre Leone, Le Libéria et le Nigéria.
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*