Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Economie : 5,3% de taux de croissance en 2015, mais une dette publique en forte progression (Fmi)

image_pdfimage_print

fmi

Le Togo a enregistré un taux de croissance de 5,3% en 2015 avec un cadrage macroéconomique à moyen terme qui permet au pays d’avancer, mais la dette publique s’est fortement accrue, a souligné ce mercredi une mission du Fonds monétaire international (Fmi).

 

Arrivée au Togo depuis le 20 octobre, la mission du Fmi conduite par Mme Cémile Sancak, en rendu publiques ce mercredi, les grandes lignes de son rapport.

 

Le Togo a enregistré une croissance économique de 5,3% en 2015 et un taux d’inflation estimé à 1,8%.

 

« Nous avons noté un bon engagement des autorités togolaises à mettre en œuvre, les mesures nécessaires pour une croissance inclusive soutenable. Le cadrage macroéconomique en moyen terme, permet de faire avancer le pays », a souligné Mme Sancak.

 

Par ailleurs, la dette publique du pays, s’est accrue, suite à d’énormes investissements effectués pour la réalisation d’infrastructures, notamment les infrastructures routières, a déploré la mission du Fmi.

 

La dette publique est passée de 48,6% du Produit intérieur brut (Pib) en 2011 à 75,4% en 2015, alors que la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa), a fixé le plafond à 70%.

 

Mme Cémile Sancak et sa délégation ont invité les autorités togolaises à prendre des mesures idoines pour ramener la dette publique à un niveau viable.

 

Précisons que l’objectif premier du Fmi (créé en 1944) est de veiller à la stabilité du système monétaire international, en d’autres termes, le système international de paiements et de change qui permet aux pays (et à leurs citoyens) de procéder à des échanges entre eux.

 

Afin de maintenir la stabilité et de prévenir les crises du système monétaire international, il examine les politiques économiques des pays, et l’évolution économique et financière à l’échelle nationale, régionale et mondiale, dans le cadre formel de sa mission de surveillance.

 

Le Fmi conseille ses 189 États membres, encourage des politiques visant à assurer leur stabilité économique, à réduire la vulnérabilité aux crises économiques et financières, et à améliorer les niveaux de vie. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 
source : savoir news
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 4 novembre 2016


Catégorie(s) : Economie
Tags : , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer