Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Economie : Le projet de reconstruction des marchés de Lomé et de Kara incendiés, lancé ce lundi à Lomé

image_pdfimage_print

legzim_balouki

Le principal bâtiment du grand marché de Lomé et le marché de Kara (environ 420 km au nord de Lomé) ravagés dans des incendies en janvier 2013, seront bientôt reconstruits.

 

Le Projet d’Appui à la Reconstruction des Marchés et aux Commerçants de Kara et de Lomé (PARMCO), a été officiellement lancé ce lundi à Lomé par la ministre du commerce Mme Bernadette Legzim-Balouki.

 

A travers ce projet, les villes de Lomé et de Kara seront dotées de nouveaux marchés modernes pour permettre à ces commerçants de bien relancer leurs activités.

 

Le coût du projet est estimé à environ 10 milliards de F.CFA, financé par les partenaires notamment la Banque Africaine de Développement (BAD). Il sera exécuté sur une durée de 4 ans.

 

« Le projet prévoit tout un programme d’activités qui, je l’espère, permettront au secteur du commerce de repartir sur de nouvelles bases », a souligné Mme Legzim-Balouki, affirmant que les commerçants avaient perdu d’importantes sommes d’argent, ainsi que des documents administratifs conservés dans des magasins.

 

Des endroits ont été provisoirement aménagés pour accueillir les commerçants, touchés par ces incendies.

 

Environ 3.106 commerçantes et commerçants sinistrés (2.225 sinistrés pour Lomé et à 881 sinistrés pour Kara) avaient été enregistrés.
Pas de pertes en vies humaines, mais les dégâts sont énormes : près 6 milliards de F.CFA de perte.

 

Le gouvernement avait qualifié « d’actes criminels », ces incendies et a mis en place une commission placée sous l’autorité du Procureur de la république.
Au total 37 personnes – pour la plupart des responsables et militants de l’opposition – ont été inculpées. Plusieurs d’entre eux ont bénéficié d’une liberté provisoire.

 

Les principaux partis de l’opposition dont le Collectif Sauvons le Togo (CST) ont organisé plusieurs manifestations de rues à Lomé pour exiger une « enquête internationale » et la libération des personnes détenues. FIN

 

Junior AUREL

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 18 novembre 2014


Catégorie(s) : Economie
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer