Edem KODJO, nommé membre du « GROUPE DES SAGES » par l’Union Africaine

image_pdfimage_print

Edem-Kodjo

© togoactualite – Le « GROUPE DES SAGES » de l’UA (Union Africaine) a été renouvelé lors du 23ème Sommet ordinaire de cette Organisation tenu à Malabo (Guinée équatoriale) les 26 et 27 juin 2014. La composition de ce « GROUPE DES SAGES » approuvée par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UA se présente désormais de la façon suivante:<:p>

M. Lakhdar BRAHIMI de l’Algérie pour l’Afrique du Nord;
M. Edem KODJO du Togo, pour l’Afrique de l’Ouest;
Dr Albina Faria de Assis Pereira Africano de l’Angola pour l’Afrique Centrale;
Dr Luisa Diogo du Mozambique pour l’Afrique australe;
Dr Specioza Naigaga Wandira Kazibwe de l’Ouganda pour l’Afrique de l’Est.
Les nouveaux membres de ce « GROUPE DES SAGES » prendront fonction en septembre 2014, à la faveur d’une cérémonie qui se déroulera au Siège de l’UA, à Addis Abéba.

Les « SAGES » ont essentiellement pour rôle d’appuyer la Commission de l’UA en matière de prévention et de résolution de conflits sur le continent. Ils travaillent en étroite collaboration avec les cinq CER (Communautés économiques régionales) de l’Afrique. Ils constituent une des composantes du Conseil de Paix et de Sécurité (les deux autres étant le Système d’alerte rapide et les forces africaines en attente) dont le résultat de l’analyse des données collectées sur le terrain, informe la Présidente de la Commission de l’UA sur les menaces sur la paix et la sécurité et propose des mesures pour y faire face.

Ancien Secrétaire général de l’OUA (devenue Union Africaine) de 1978 à 1983, Edem KODJO, également ancien Premier Ministre du Togo (de 1994-1996 et de 2005 à 2006), est Membre fondateur de la CEDEAO.<:p>

Ecrivain, homme politique et professeur d’Université, M. KODJO fut aussi ministre de l’Economie et des Finances (1973-1976), puis ministre des Affaires étrangères et de la Coopération (1976-1978) dans son pays natal, le Togo.

Depuis juillet 2010, Edem KODJO a créé et dirige «PAX AFRICANA», une Fondation (basée à Lomé, Togo) à but non lucratif à vocation internationale dont l’objectif essentiel est de garantir la paix et le développement en Afrique par la construction de l’Unité du Continent.

« PAX AFRICANA» fait du panafricanisme la pierre de touche de ses actions. Elle procède à l’analyse des conflits et à leur prévention au moyen de la négociation ou de la médiation. Elle s’est illustrée dans un passé récent dans des pays comme la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, Madagascar, le Mali, etc.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*