Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.


8119

Education: Détournements à la direction régionale de Lomé

image_pdfimage_print

Tchakpele


Le conseil des ministres a révélé de graves malversations financières à la direction régionale de l’éducation Golfe et Lomé commune.
 
Un audit comptable et financier de la direction régionale de l’éducation Golfe et Lomé commune, commandité par le gouvernement, a révélé de graves détournements de fonds publics et des financements de partenaires au développement.
 
«Le rapport de cet audit présente un récapitulatif des importantes allocations financières obtenues par le ministère des enseignements primaire et secondaire de la part de l’Etat mais aussi des partenaires techniques et financiers et fait apparaitre un certain nombre d’irrégularités dans la gestion financière, y compris le non-respect des procédures de dépenses publiques », selon le communiqué du Conseil des ministres.
 
Le communiqué ne donne évidemment aucun détail des tenants et aboutissants desdites malversations, les personnes en cause et la valeur de l’argent détourné.
 
Mais le gouvernement aurait pris des mesures disciplinaires pour endiguer le phénomène. De même des poursuites judiciaires seront requises contre les personnes impliquées.
 
Ainsi « Face à ces manquements graves, des recommandations ont été formulées par les auditeurs et ces recommandations sont mises en œuvre afin d’améliorer la gestion des ressources financières à la Direction régionale de l’éducation Golfe et Lomé commune », souligne le communiqué.
 
« Des instructions ont été données afin que toutes les dépenses mises en cause et le déficit de caisse constaté soient payés par les personnes incriminées, et que l’audit soit étendu à toutes les structures impliquées dans la gestion des ressources financières de tous les départements ministériels», indique également le Conseil des ministres.
 
Ces révélations interviennent dans un climat de grèves à répétitition dans le secteur de l’enseignement public. Lequel secteur pâtit visiblement de la corruption qui le caractérise.
 
source : Le Temps
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 20 janvier 2017 dans Envoyez cet article à un ami




:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer