Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

En attendant la candidature unique, le conclave se met d’accord sur la mutualisation des synergies pour l’alternance en 2015

image_pdfimage_print

cst_17102014


© togoactualite – Après plus de deux mois de discussions au sein d’un cadre dit « conclave », les deux blocs de l’opposition ont accouché un communiqué ce 14 octobre. Pour l’heure ce communiqué ne comble pas les attentes des populations avides d’alternance puisque la candidature unique de l’opposition qui est l’une des préoccupations de cette frange de la population tarde à se concrétiser.
 
Au reste la réunion a permis aux deux courants de l’opposition de se mettre d’accord sur quatre points principaux. Il s’agit de définir une stratégie commune pour acter les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant les prochaines élections ; construire une nouvelle dynamique de l’opposition ouverte à toutes les forces vives de la nation notamment les partis politiques, la diaspora, les organisations syndicales et de la société civile désireuses d’apporter leur contribution à l’alternance politique en 2015.
 
En ce qui concerne la candidature unique, elle peut attendre un peu ou le peuple doit encore prendre son mal en patience un peu. L’intention est encore proclamée puisque les deux regroupements estiment qu’ils présenteront une candidature unique non seulement pour la prochaine présidentielle mais encore pour les prochaines élections législatives et locales.
Le peuple doit se contenter de la volonté clairement affichée par les deux regroupements de « désigner incessamment et de présenter au peuple togolais le candidat unique pour l’élection présidentielle de 2015 ».
 
A quelques cinq mois de la présidentielle, l’opposition togolaise ne sait pas encore sur quel cheval miser. Chacun des deux regroupements croit dur comme fer que son cheval pourra faire basculer le vote à la faveur des forces démocratiques.
La Coalition Arc-en-ciel a choisi Me Apevon Dodji alors que le CST mise sur Jean-Pierre FABRE. Dans une telle posture qui désistera en faveur de l’autre, voilà la difficulté de la tâche.
 
Après plus de deux mois de discussions au sein d’un cadre dit « conclave », les deux blocs de l’opposition ont accouché un communiqué ce 14 octobre. Pour l’heure ce communiqué ne comble pas les attentes des populations avides d’alternance puisque la candidature unique de l’opposition qui est l’une des préoccupations de cette frange de la population tarde à se concrétiser.
 
Au reste la réunion a permis aux deux courants de l’opposition de se mettre d’accord sur quatre points principaux. Il s’agit de définir une stratégie commune pour acter les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant les prochaines élections ; construire une nouvelle dynamique de l’opposition ouverte à toutes les forces vives de la nation notamment les partis politiques, la diaspora, les organisations syndicales et de la société civile désireuses d’apporter leur contribution à l’alternance politique en 2015.
 
En ce qui concerne la candidature unique, elle peut attendre un peu ou le peuple doit encore prendre son mal en patience un peu. L’intention est encore proclamée puisque les deux regroupements estiment qu’ils présenteront une candidature unique non seulement pour la prochaine présidentielle mais encore pour les prochaines élections législatives et locales.
Le peuple doit se contenter de la volonté clairement affichée par les deux regroupements de « désigner incessamment et de présenter au peuple togolais le candidat unique pour l’élection présidentielle de 2015 ».
 
A quelques cinq mois de la présidentielle, l’opposition togolaise ne sait pas encore sur quel cheval miser. Chacun des deux regroupements croit dur comme fer que son cheval pourra faire basculer le vote à la faveur des forces démocratiques.
La Coalition Arc-en-ciel a choisi Me Apevon Dodji alors que le CST mise sur Jean-Pierre FABRE. Dans une telle posture qui désistera en faveur de l’autre, voilà la difficulté de la tâche.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 17 octobre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer