Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Ephrem Tsikplonou, SG de la CGCT : « Nous ne pouvons pas aller à une discussion, avoir des accords et revenir dire que nous ne sommes plus d’accord ».

image_pdfimage_print

Ephrem-Tsikplonou-cgst_600


© togoactualite – Les centrales syndicales réunies au sein de la Coordination des centrales syndicales du Togo (CCST) à savoir le CGCT, la CNTT, la CSTT, le GSA, l’UGSL et l’UNSIT se sont dits ce mercredi « satisfaits » que le gouvernement ait fini par ouvrir de véritables négociations avec elles. Ces négociations selon elles permettront de donner une suite favorable au premier point de leur revendication à sa savoir la signature du décret d’application, de la loi portant statut général de la fonction publique.
 
C’est ainsi qu’elles ont décidé de lever le mot d’ordre de préavis de grève qu’elles avaient déposé et qui courraient jusqu’à hier 24 février.
 
« Tout en restant vigilante au sujet de la mise en application de ces points d’accords, le CCST décide, avant d’entreprendre toute autre action découlant du préavis de grève, d’attendre les premières conclusions des travaux du comité de suivi, surtout celles concernant le redressement de la grille et l’examen de l’application de la mesure relative aux 30 points d’avancement », lit-on dans une déclaration liminaire au cours d’une conférence de presse.
 
A propos de la position exprimée par la Synergie des travailleurs du Togo (STT) sur l’accord de vendredi dernier, le SG du CGCT, M. Ephrem Tsikplonou dira : « L’art syndical est un jeu réglementé. Nous ne pouvons pas aller à une discussion, avoir des accords et revenir dire que nous ne sommes plus d’accord. Avant d’y aller si nous avons 5 points, nous devons demander à notre base : nous avons 5 points combien de point nous pouvons céder et cesser telle ou telle action que nous sommes entrain de faire ».
 
Après la signature du relevé de conclusion de cet accord, la base de la STT a désavoué l’accord et a maintenu sa plateforme.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 25 février 2015


Catégorie(s) : Société
Tags : , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer