Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Fabre: ‘Il faut s’asseoir pour discuter du vide constitutionnel qui s’annonce’

image_pdfimage_print

fabre_juillet2014_225


 
Se basant sur le chronogramme défini par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre a estimé mardi que l’élection présidentielle ne pourra pas se tenir dans le délai constitutionnel compris entre le 17 février et le 05 mars 2015.
Cette réaction du chef de file de l’opposition, candidat à la prochaine élection présidentielle fait suite à la sortie lundi du Président de la Cour Constitutionnelle, Aboudou Assouma qui demandait dans un communiqué aux personnes intéressées par l’élection présidentielle de déposer leur candidature auprès de la CENI, au moins 45 jours avant le scrutin.
 
M. Fabre a déclaré que le délai constitutionnel était « matériellement impossible à respecter » si on s’en tient au rétro-planning élaboré par la Céni et à « toute la série d’opérations » à organiser suite à l’affichage définitif des listes électorales. En effet, la CENI a lancé les opérations de révision de listes électorales le 20 janvier et qui devront prendre fin le 23 février prochain.
 
Or le Code électoral prévoit que le corps électoral soit convoqué par le gouvernement, sur proposition de la CENI, chargée d’organiser et de superviser le scrutin.
 
Le candidat à la présidentielle pense que le pays va se retrouver dans un vide constitutionnel et il va falloir s’asseoir pour discuter. « Ce que l’on demande depuis longtemps », a-t-il ajouté.
 
On n’ignore de quoi abordera le nouveau dialogue que demande Jean-Pierre Fabre mais le moins qu’on puisse dire actuellement est que le pouvoir et l’opposition, plutôt UNIR et l’ANC ont bloqué les réformes sur la limitation de mandats présidentiels et au rétablissement du mode de scrutin à deux tours
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 3 février 2015


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer