Faure Gnassingbé opérationnalise le 1er Bataillon d’Intervention Rapide du sud

image_pdfimage_print

faure-gnassingbe_500


Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a procédé ce mercredi à Lomé, à la remise officielle de drapeau au premier Bataillon d’Intervention Rapide, marquant ainsi le début des grandes réorganisations annoncées pour une meilleure structuration et efficacité des Forces Armées Togolaises (FAT), a constaté l’Agence Afreepress.
 
Ce premier Bataillon d’Intervention Rapide commandé par le colonel Madjoulba, couvre la région maritime et celle des plateaux. Il sera secondé par un autre bataillon qui couvrira pour sa part les régions des Savanes, de la Kara et Centrale. Ce second bataillon sera opérationnel dans les prochains jours.
 
Dotés d’environ 550 hommes « suréquipés » chacun, les deux bataillons aideront le Togo à faire face aux crises urgentes et aux attaques maritimes et terrestres qui viendrait menacer la paix et la quiétude des populations togolaises.
 
Le chef de l’Etat entend ainsi créer des conditions de paix et de développement aux populations togolaises, à travers une plus grande rationalisation qui aidera à affronter les nouvelles menaces comme celle du groupe islamiste Boko Haram.
 
En rappel, les nouveaux chefs de l’armée de l’air, de la marine et de la gendarmerie nationale ont pris fonction en début de semaine, tout en promettant se mettre au service du pays pour qu’aucune menace ne vienne bouleverser la quiétude des togolais.
 
Gaël N
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*